Louis Riel

Louis Riel

Traduction SIDONIE VAN DEN DRIES  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

Publié en 2004 chez Casterman dans la collection Écritures, l'oeuvre maîtresse de Chester Brown retrouve ici une place. de choix dans notre catalogue.. Ce chef-d'oeuvre de la bande dessinée canadienne revient donc à la maison et nous en sommes très fi ers. À la fi n du XIXe siècle, le territoire de Red River est cédé au Canada, colonie de l'empire britannique. Cependant les habitants catholiques, métis d'Indiens et de Français, n'entendent pas être gouvernés par la lointaine couronne d'Angleterre. Louis Riel, chef charismatique et passionné, mène cette rébellion jusqu'à son terme, entre la folie et la mort. De la conciliation à la lutte armée, cette aventure politique et humaine reste une des pages les plus controversées de l'histoire canadienne.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes

  • EAN

    9782922585964

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    280 Pages

  • Longueur

    23 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    608 g

  • Distributeur

    Mds

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Chester Brown

Chester Brown naït à Montréal en 1960. Dévorant les histoires de super héros, il publie à 12 ans son premier comic-strip dans un joumal local.ÿA 19 ans, il part à Toronto. Après de vaines démarches auprès de OC Comics et Marvel, la bande dessinée alternative lui ouvre un espace de création libre. Il se lie d'amitié avec les dessinateurs Seth et Joe Matt.ÿTravaillant dans un laba photo le jaur, il dessine la nuit. Dès 1986, publié par Vortex, puis Drawn &Quarterly, il peut se consacrer à plein temps à sa carrière artistique.ÿSon oeuvre refuse le mélodrame et se base sur deux piliers: la culpabilité et le refus de l'autorité. Brown y expase sa fasdnatian peur la pornogrophie (The Playboy), son adolescence difficile (1 never liked yeu) et le destin tragique de sa mère (My mom was a schizophrenie). Graphiquement, il tend vers toujours plus de sobriété, narrative et stylistique.ÿDe 1989 à 2003, il va se consacrer à la biographie de Louis Riel (Lo Pastèque), figure de la lutte des métis contre le gouvernement canadien, avant de revenir sur le terrain de l'autobiographie, avec le controversé Vingt-trois prostituées (Cornélius).ÿDécrit avec humour par son camarade Seth comme un croboh affligé d'un spectre émotionnel plus court que la moyenne, Chester Brown a su transformer sa timidité et ses carences affectives en une force qui fait de lui l'un des auteurs les plus honnêtes et les plus puissants de la bande dessinée actuelle.

empty