La disparition de Paris et sa renaissance en Afrique (PRIX OUEST FRANCE ETONNANTS VOYAGEURS 2010)

Etonnants Voyageurs : Prix Ouest France / Etonnants Voyageurs 2010

À propos

- La disparition et la renaissance : un roman des contraires,comique et tragique, politique et intime.Martin Page aime provoquer les histoires et il faut bien avouer qu'il a un don pour l'extravagance. Prenons Mathias, l'étrange et fantaisiste héros de son dernier roman : cet homme " de l'ombre " qui rédige depuis douze ans des discours pour le maire de Paris se voit confier, par un drôle de hasard, une mission très délicate : il doit trouver le moyen de réparer l'outrage dont a été victime Fata Okoumi, une richissime femme d'affaires africaine qui, alors qu'elle se promenait à Barbès, a été grièvement blessée par un policier auquel elle refusait de présenter ses papiers d'identité. Pour ce faire, il se rend au chevet de la dame pour recueillir ses doléances. Mais l'imprévu fait irruption : ces rendez-vous, qui devaient être professionnels, deviennent vite amicaux et Mathias s'attache déraisonnablement au " sujet " de sa mission. Quand Fata Okoumi lui confie, avant de tomber dans un irréversible coma, que sa seule consolation serait de " faire disparaître Paris ", Mathias tout d'abord s'effraie. Puis cède peu à peu au désir d'exaucer cet étrange souhait. " La disparition de Paris " devient alors l'histoire d'un homme qui désire accomplir quelque chose d'extraordinaire pour quelqu'un qui vient de mourir et, ce faisant, contribue à sa propre " renaissance ".Comme toujours chez Martin Page, il y a au départ une idée " folle " : ici, faire disparaitre Paris. Mais comme dans tous ses romans, l'originalité vient que cette folie est racontée avec réalisme. Cette alliance des contraires - la folie et la logique - est au cuur de l'écriture de ce roman de la disparition et de la renaissance : sombre et vivant, joyeux et mélancolique, nihiliste et idéaliste, léger et grave.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Martin Page

  • Éditeur

    Editions De L'Olivier

  • Distributeur

    Mds

  • Date de parution

    07/01/2010

  • EAN

    9782879297033

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    213 Pages

  • Longueur

    20.4 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    291 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Martin Page

Né en 1975, Martin Page est romancier (Comment je suis devenu stupide, On s'habitue aux fins du monde, Peut-être une histoire d'amour, La disparition de Paris et sa renaissance en Afrique) et auteur pour la jeunesse (Je suis un tremblement de terre, Conversation avec un gâteau au chocolat, Traité sur les miroirs pour faire apparaître les dragons). Il écrit des préfaces et des textes critiques (sur Oscar Wilde, Balzac, Karl Kraus, Chesterton, Lenny Bruce) et est l'auteur d'un livre sur la pluie (De la pluie). Ses livres sont traduits dans une quinzaine de pays.

empty