Gyotaku ; l'âme des poissons

À propos

Voici le catalogue d'une exposition très originale qui se tiendra au Musée de la Pêche de Concarneau en 2011.
Plus de 70 oeuvres présentées, et des textes érudits mais accessibles pour comprendre la technique très spéciale de cet art.
L'art du Gyotaku, tradition japonaise assez confidentielle, n'est connue en France que par les travaux du Musée Océanographique de Monaco qui a accueilli le grand maître actuel du Gyotaku : Boshu Nagase. Ce sont ses oeuvres qui seront exposées et que l'on retrouve dans ce livre, au sujet quasi inédit. Seul un livre australien a pour l'instant été publié sur les Gyotakus !
Technique particulière, art des communautés de pêcheur, le Gyotaku prend racine dans les fondements de la culture japonaise. De l'influence de l'estampe (Hokusai.) va naître la technique du Gyotaku ou l'art de l'empreinte de poisson. Les pêcheurs, voulant garder traces de leurs captures exceptionnelles, encrent celles-ci et prennent leurs empreintes sur un papier. Ils accompagnent ce geste de la date et du lieu de pêche et parfois d'un poème de remerciement à la mer nourricière avant d'y apposer leur signature.
Le Gyotaku ou ichtyogramme en français, nous plonge dans un univers différent, autre et poétique, synonyme d'une civilisation riche. Il nous entraîne à la découverte de la culture maritime japonaise et de ses sociétés littorales.
Le Musée de la Pêche a tenu à présenter cette tradition japonaise issue du monde des pêcheurs, mêlant activité halieutique et pratique artistique populaire.



Rayons : Arts et spectacles > Peinture / Arts graphiques

  • EAN

    9782843464423

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    125 Pages

  • Longueur

    16.5 cm

  • Largeur

    23 cm

  • Poids

    500 g

  • Distributeur

    Coop Breizh

  • Support principal

    Grand format

empty