De la pluie

À propos


succession de délicieuses chroniques dévoilant le rôle de la pluie dans l'érotisme, la création musicale ou encore la sacralisation du monde, ce petit traité est tout sauf un manuel de météorologie.
philosophique et poétique, il se veut une apologie de la pluie. pour parvenir à ses fins, l'auteur n'hésite pas à utiliser les armes redoutables du romancier : l'imagination et la prestidigitation. le ton est sérieux, le propos constamment nourri de références historiques, artistiques et scientifiques, qui sont toutes vraisemblables, à défaut d'être véridiques. car martin page fait résolument oeuvre de prosélyte : il désire convertir son lecteur à sa passion des précipitations.
lorsque vous saurez que la pluie est un " monstre bienveillant ", qu'elle " porte en elle les gènes de l'enfance " et qu'" elle permet de tomber amoureux sans objet ", vous lèverez les yeux au ciel pour guetter les nuages.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Martin Page

  • Éditeur

    Ramsay

  • Distributeur

    Dilisco

  • Date de parution

    10/02/2007

  • EAN

    9782841148516

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    12.1 cm

  • Largeur

    21.5 cm

  • Poids

    147 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Martin Page

Né en 1975, Martin Page est romancier (Comment je suis devenu stupide, On s'habitue aux fins du monde, Peut-être une histoire d'amour, La disparition de Paris et sa renaissance en Afrique) et auteur pour la jeunesse (Je suis un tremblement de terre, Conversation avec un gâteau au chocolat, Traité sur les miroirs pour faire apparaître les dragons). Il écrit des préfaces et des textes critiques (sur Oscar Wilde, Balzac, Karl Kraus, Chesterton, Lenny Bruce) et est l'auteur d'un livre sur la pluie (De la pluie). Ses livres sont traduits dans une quinzaine de pays.

empty