La civilisation post-oedipidienne

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

La civilisation post-oedipidienne

La première affirmation de ce livre est que, loin de se confronter aux choses telles qu'elles sont en elles-mêmes, les êtres humains ont toujours vécu dans un monde déjà habité par le langage, donc culturellement institutionnalisé. Ajoutée aux effets du narcissicisme et y remédiant, cette prise dans le langage subvertit si radicalement le statut biologique du sujet parlant qu'elle substitue au caractère naturel du lien entre le besoin et son objet, le concept d'un choix d'objet. Dans son ensemble, ce livre est le récit de la saga qui va de l'instauration de l'Oedipe comme initiation du particulier à l'universel jusqu'à sa dégradation comme complexe psycho-pathologique, sans oublier sa disparition même depuis la prise du pouvoir politique par le néo-libéralisme dans les pays anglophones au bénéfice d'une sexualité hédoniste dans une société de marché.

  • EAN 9782705695804
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 136 Pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 195 g
  • Distributeur Hachette

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychanalyse

Moustapha Safouan

Moustapha Safouan est né en 1921, à Alexandrie. Analyste dès 1949, il a été parmi les premiers à suivre l'enseignement de Lacan. Ses nombreux ouvrages sont largement traduits et ses propres traductions de Freud, La Boétie et Shakespeare font référence dans le monde arabe. Dernier livre publié, La parole et la mort, essai sur la division du sujet, Seuil, 2010.


empty