La dernière contre-attaque française ; mémoires de Joseph Evrard (1940) La dernière contre-attaque française ; mémoires de Joseph Evrard (1940)
La dernière contre-attaque française ; mémoires de Joseph Evrard (1940) La dernière contre-attaque française ; mémoires de Joseph Evrard (1940)

La dernière contre-attaque française ; mémoires de Joseph Evrard (1940)

À propos

C'est sur le front du Mont Dieu, près de Stonne, à Thieffrain et Bar-sur-Seine, que Joseph Evrard, fantassin, a rédigé ses mémoires au combat, de mai à juin 1940.Lorsqu'il est fait prisonnier le 20 Juin 1940, c'est un véritable journal qu'il tient au quotidien jusqu'au lundi 16 Septembre 1940. Joseph Evrard combattit vaillamment l'ennemi allemand comme beaucoup de fantassins français et africains, ses courageux compagnons d'armes qui ont payé un lourd tribut pour la France dans cette défaite. Le courage ne suffisait pas pour gagner cette guerre, les forces et les moyens étaient sans commune mesure entre les protagonistes. Malgré tout, Joseph et ses compagnons d'arme avaient réussi leur contre-attaque, avant que la désinvolture des dirigeants français n'eut permis aux renforts allemands de rejoindre le front et ainsi écraser les forces françaises. Nous saluons cette contre-attaque du 51ème Régiment d'infanterie, 5ème compagnie 2ème bataillon. Après avoir soigné et accompagné Joseph, de 1965 à 1966, il s'est éteint dans la nuit du 16 janvier 1966. Je lui ai fermé les yeux. Ses yeux bleu ciel sont gravés dans ma mémoire. Michel Dumontier-Drouet

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

  • EAN

    9782351650882

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Poids

    294 g

  • Lectorat

    Tout public

  • Distributeur

    Cairn

  • Support principal

    Grand format

Michel Dumontier-Drouet

Michel Dumontier-Drouet est un humaniste à fleur de peau, dessinateur dans l'industrie du Bâtiment. Primé par l'A.N.V.A.R. en 1985 et membre de la SACEM pour des titres tels que Ne dis rien, Complicité, ou encore Un vieillard a pleuré, il se consacre avant tout à la réhabilitation de ceux qui ont combattu pour la France, et dont le courage et les exploits ne sont que trop rarement reconnus.

empty