L'adieu à l'Empire ; Napoléon, de Leipzig à l'île d'Elbe L'adieu à l'Empire ; Napoléon, de Leipzig à l'île d'Elbe
L'adieu à l'Empire ; Napoléon, de Leipzig à l'île d'Elbe L'adieu à l'Empire ; Napoléon, de Leipzig à l'île d'Elbe

L'adieu à l'Empire ; Napoléon, de Leipzig à l'île d'Elbe

À propos

Le premier exil de l'Empereur, neuf jours d'un voyage méconnu.
Octobre 1813, la Grande Armée est défaite à Leipzig. En quelques semaines, l'empire bâti par Napoléon va s'écrouler. Bientôt, Paris sera occupé.
Vaincu, destitué, l'Empereur est condamné à l'exil. En chemin vers l'île d'Elbe, il traverse la France sous bonne garde et découvre un pays déchiré. Ballotté entre les vivats de la foule et ses lazzis haineux, il manque plus d'une fois de se faire tuer, se déguise pour ne pas être reconnu, change d'itinéraire.
De Leipzig à Paris, puis de Fontainebleau à Saint-Raphaël, nous suivons, pas à pas, un homme aux ambitions brisées. Tandis qu'il s'achemine vers la terre de son exil, le sort de la France bascule, l'impératrice Marie-Louise s'en retourne en Autriche, anéantissant les rêves dynastiques de son époux, et Louis XVIII débarque à Calais pour relever le trône de ses ancêtres.
À travers ce récit vivant et surprenant, Thierry Nélias brosse le tableau d'un Empire à son crépuscule. Celui de la France qui refuse de renoncer à sa grandeur.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799) > XIXe siècle

  • EAN

    9782311101089

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    288 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    395 g

  • Distributeur

    Dilisco

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Thierry Nélias

Thierry Nélias est l'auteur d'une Histoire de la nationale 7. De l'Antiquité à la route des vacances (2014, Pygmalion), et Des Français face à l'invasion, mai-septembre 1940 (2008, Pygmalion).

empty