Transperceneige ; terminus

Transperceneige ; terminus

(Scénariste), (Dessinateur)

À propos

La suite du chef d'oeuvre qui a inspiré le film Snowpiercer. Après des décennies d'un voyage sans but sur notre terre gelée, le Transperceneige est hors d'état de continuer son périple. Les passagers - toute l'humanité survivante - sont contraints de quitter le train à la recherche d'un nouvel abri. Malgré les risques, c'est pour chacun l'espoir d'une vie meilleure. Car rien ne pourrait être pire que l'existence à bord... pensent-ils.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Science-fiction

  • EAN

    9782203089419

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    232 Pages

  • Longueur

    27 cm

  • Largeur

    19 cm

Infos supplémentaires : Relié  

Olivier Bocquet

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Olivier Bocquet a été pompiste sur l'autoroute A6, photographe événementiel, gérant d'un restaurant à Montmartre, colporteur, contrôleur factures chez EDF, assistant logistique à la Caisse des Dépôts et Consignations, traducteur de modes d'emploi pour des grandes marques d'électroménager et sexeur de poussins. Il a aussi écrit et/ou réalisé des programmes courts pour les chaines jeunesse de la télévision française, des bandes-annonces pour la télé, un court-métrage, quelques pubs et un roman ("Turpitudes", chez Pocket).ÿÿAujourd'hui, il écrit des scénarios de BD.

Jean-Marc Rochette

Jean-Marc Rochette est peintre, illustrateur et auteur de bande dessinée.ÿIl commence sa carrière au cours des années 1970 dans Actuel et L'Écho des Savanes. Avec Martin Veyron, il crée la série Edmond le cochon (1979). Il succède ensuite au dessinateur Alexis pour la série Le Transperceneige, scénarisée par Jacques Lob, dans (À SUIVRE) où il scénarise et dessine aussi Claudius Vigne. Par la suite, il se penche sur la littérature jeunesse et participe notamment au journal Okapi. Il se remet à la science-fiction à la fin des années 1990 en reprenant Le Transperceneige et en créant la série L'or de l'esprit avec Benjamin Legrand, avec qui il avait déjà réalisé Requiem blanc en 1987. En 2003, avec René Pétillon, il donne naissance à la série burlesque Louis et Dico, qui paraît dans L'Écho des Savanes, une histoire de fous qui n'est pas sans rappeler son Napoléon et Bonaparte, prix de l'humour au festival d'Angoulême en 2001. En parallèle, il poursuit un travail de peintre et d'illustrateur.

empty