Littérature traduite

  • La Légende dorée fut l'ouvrage le plus lu et le plus diffusé au Moyen Âge, juste après la Bible (on en connaît 1000 exemplaires manuscrits conservés, contre 150 exemplaires seulement pour le fameux Livre du Graal). L'ouvrage doit d'ailleurs son titre actuel à son succès, les tranches dorées étant précisément réservées aux livres les plus importants de l'époque.
    Découpée en 178 chapitres, cette « légende des saints » (son titre originel) constitue en fait une encyclopédie de la vie chrétienne - le terme « légende » devant être compris comme « ce qui doit être lu » (par les prédicateurs, dans les écoles ou pendant les repas dans les monastères). Néanmoins, le merveilleux s'y fait très présent, selon la tradition des apocryphes chrétiens, friands de fantastique et de miraculeux. Outre les vies des saints (le sanctoral), l'ouvrage s'attache à expliciter le sens des grandes fêtes chrétiennes (le temporal).
    Cette édition de la Pléiade constitue la première traduction intégrale en français, à partir d'un manuscrit latin authentique et complet. Elle est illustrée de plus de 150 bois gravés tirés d'éditions des XVe et XVIe siècles, et complétée par un index des noms et un index des notions.

  • Récits d'un pélerin russe

    Anonyme

    Publié pour la première fois en Russie vers 1870, ce petit livre, dont l'auteur est resté anonyme, représente l'un des plus beaux textes spirituels de l'orthodoxie russe.

    A travers un style qui garde le charme du langage populaire, le lecteur découvre la piété russe, dans ce qu'elle a de frais et de pur. Des épisodes nombreux et colorés le mettent au contact direct de la Russie ancienne, celle qui a inspiré les grands écrivains du siècle passé. Il rencontre enfin, dans les Récits du pèlerin, une tradition contemplative remontant aux premiers siècles de l'Orient chrétien, appliquée par un contemporain de Dostoïevski et de Tolstoï, sinon de Lénine.

    A tous ceux qu'anime aujourd'hui le zèle pour une meilleure compréhension entre les chrétiens, les Récits offrent un témoignage unique.

    La traduction a su garder la fraîcheur de l'original. Une introduction et des notes donnent les commentaires nécessaires à une bonne compréhension du texte.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Après son brillant essai sur le « pari bénédictin », Rod Dreher développe une réflexion aussi puissante que féconde autour du soft totalitarisme occidental. Pas d'interdiction officielle d'opinion, pas de déploiement d'un État policier, mais l'émergence insidieuse d'une tyrannie douce qui, sous l'égide d'un credo progressiste, annihile tout esprit critique et paralyse jusqu'au plus indépendant des libres penseurs. Qu'est-ce que le soft totalitarisme ? Comment l'homme moderne en vient-il à renoncer à sa liberté d'expression et aux lumières du bon sens ? Pourquoi l'Occident est-il gagné par le novlangue et la réécriture de l'histoire ?
    C'est en s'appuyant sur les précieux témoignages d'anciens dissidents des régimes communistes que le penseur américain répond aux interrogations de notre époque. Incisif et lucide, il place le chrétien devant le vertige des temps d'aujourd'hui et de demain et l'appelle à la foi profonde, à la résistance familiale, à la soif de la vérité, seules à même de fissurer les fantasmes d'une époque qui nous infantilise et nous noie dans les paradis artificiels.
    Aiguillé par l'exigence de vérité, cet essai magistral nous donne les moyens de résister au mensonge qui ronge et liquéfie l'âme.

  • Youcat

    Collectif

    Le Youcat est le premier catéchisme conçu pour les jeunes à leur demande. Il a pour but de leur permettre de connaître et de vivre leur foi dans un langage et un style adaptés pour eux. C'est une réalisation unique en son genre publiée en quinze langues. Le Saint-Père a pris ce projet à coeur et lui a dédié une préface pleine d'encouragements.

    Le Youcat expose l'ensemble de la foi catholique, conformément à sa présentation dans « Le Catéchisme de l'Église catholique », sans pour autant reprendre l'intégralité de son contenu. L'ouvrage se présente sous forme de questions et de réponses, suivies de l'indication de l'article du CEC auxquelles elles renvoient. Un commentaire explicatif vise à aider les jeunes à mieux comprendre les sujets abordés et la signification qu'ils auront dans leur vie. En marge, le Youcat propose des éléments complémentaires : une iconographie, des définitions de termes, des citations de l'Écriture sainte, de saints et de divers auteurs. À la fin de l'ouvrage, on trouvera un index permettant de se repérer.

    « Étudiez le catéchisme ! C'est ce que je souhaite de tout mon coeur. Étudiez le catéchisme avec passion et persévérance ! Étudiez dans le silence de vos chambres, lisez-le à deux si vous avez un(e) ami(e), formez des groupes de réflexions, créez des réseaux d'échange sur internet. Vous devez être encore plus enracinés dans votre foi que la génération de vos parents. » [Pape Benoît XVI - Préface de YOUCAT]

  • Pour la première fois, le pape François explique ce qu'est la vocation de tout chrétien : annoncer l'Évangile dans le monde d'aujourd'hui.
    Dans ce texte simple et profond, plein d'anecdotes personnelles, François affirme que cette mission n'a rien à voir avec la stratégie pastorale et ses techniques de marketing. L'Église ne grandit que par «l'attraction», lorsque les croyants font percevoir la présence de Dieu.
    Ce livre est destiné à durer dans le temps comme point de référence pour les croyants et les non-croyants qui veulent comprendre le «moteur» du christianisme.

  • Prêtre, écrivain, philosophe, théologien, exégète et poète, Leonardo Castellani (1899-1981) est l'une des plus grandes figures de la pensée catholique du XXe siècle, l'une des plus singulières aussi.
    Considéré comme un jésuite rebelle parce qu'il critiquait les égarements de l'Église et du clergé argentin, il refusa de quitter la Compagnie de Jésus, comme l'exigeait sa hiérarchie. Il accepta la réclusion en Espagne, puis s'évada au bout de deux ans, en 1949.
    Revenu en Argentine, il vécut en « ermite urbain » à Buenos Aires, payant le prix de son combat héroïque pour la Vérité.
    Pourquoi redécouvrir aujourd'hui ce maître oublié, que ses ennemis surnommaient le « Curé fou » ? Parce qu'en dépit des persécutions, Castellani suivit le Christ jusqu'au bout. Parce qu'il éleva son chant audessus des fracas du monde, avec autant d'humour évangélique que de rectitude et de sagesse visionnaire. Quarante ans après sa mort, à l'heure où l'humanité bascule dans le néant, son âme s'adresse aux âmes qui veulent encore se sauver.
    Conçu par Erick Audouard à partir d'une oeuvre comptant plus de cinquante livres, organisé en trois parties - « Vérité sur le monde », « Vérité sur soi », « Vérité de Dieu » -, cet ouvrage anthologique trace un chemin vivant, à la rencontre de l'Éternel et de sa Gloire.

  • Dans la Russie du XIXe siècle, un pèlerin anonyme erre dans les campagnes dénudées avec, pour seul bagage, la prière extatique.
    Cette Russie, qui est celle de Dostoïevski et de Tolstoï, des grands espaces et des climats éprouvants, est le théâtre extérieur de ce classique de la spiritualité universelle. Son paysage intérieur est celui que dessine la prière du coeur ou prière de Jésus, qui prend sa source dans les conseils spirituels de saint Paul, des Pères du désert et des Pères de l'Église. Guidée par la traduction russe de la Philocalie, l'ardeur à la prière du pèlerin sera parfois éprouvée, souvent récompensée, par la paix et l'amour qui l'emplissent.
    Ce récit, à la lumière surnaturelle et au souffle enthousiaste, est accompagné d'un commentaire qui en éclaire les références culturelles et mystiques. Il permet ainsi à chacun de participer, à son rythme, à cette grande aventure de l'âme et du coeur.
    La présentation propose le texte source en belle page et le commentaire en regard.

  • Après la blessure de Pampelune en 1521, Ignace de Loyola se convertit et est devenu un pèlerin guidé par le Seigneur lui-même. Le titre de cet ouvrage est une invitation à contempler le chemin parcouru pour devenir nous-mêmes pèlerins et nous mettre en chemin en nous laissant guidés par l'Esprit. C'est une invitation à nous ouvrir à la grâce qui purifie notre regard pour nous voir nous-mêmes, voir les autres êtres humains et la nature avec le regard du Seigneur. Dieu contemple avec amour, miséricorde et espérance. Un regard qui renouvelle le monde. Unis à Lui, avec sa grâce, nous découvrons sa présence aimante dans l'histoire de l'humanité et nous scellons notre engagement à prendre soin de la création (Exercices spirituels, 235-237).
    La contemplation du processus qui a conduit Ignace de Loyola à transformer complètement son propre regard et sa vie peut nous servir d'outil pour déterminer si nos cheminements de conversion personnels, communautaires et institutionnels nous ouvrent à la nouveauté d'un avenir plein d'espérance.
    Ce livre est le fruit d'une collaboration. Le lecteur a toujours été présent dans l'esprit de ceux qui y ont travaillé. Nous nous sommes efforcés de partager mes points de vue avec le plus grand respect de la culture, de la vocation et du parcours de vie de chacun des lecteurs. Espérons avoir réalisé ce souhait !
    Le lecteur y trouvera des réflexions sur le monde d'aujourd'hui, sur l'Église et la Compagnie de Jésus, avec une insistance forte sur les Préférences Apostoliques Universelles, ainsi que des suggestions concernant la réflexion et l'oraison. C'est la manière de vous inviter à devenir pèlerin pour parcourir le chemin de l'aventure chrétienne dans ce monde en mutation.

  • Pouvons-nous encore croire aujourd'hui, comment, et en quoi ? Croire à la Trinité, à la Vierge Marie, à la résurrection des morts ? Joseph Ratzinger, le futur pape Benoît XVI, livre ici une brillante introduction à la foi chrétienne, un spectaculaire commentaire du Credo, en réponse aux croyants qui ne croient qu'à moitié. Pour lui, il n'est pas permis à ceux qui se disent disciples du Christ de recourir à toutes sortes de détours et de subterfuges pour donner une interprétation du christianisme qui ne choque plus.
    Publiée pour la première fois en 1968, cette introduction au christianisme est considérée comme l'une des oeuvres majeures de la théologie du XXe siècle, écrite par la plus haute intelligence théologique contemporaine. En l'an 2000, Ratzinger en a donné une longue préface en considérant deux événements significatifs des dernières décennies, le soulèvement d'une nouvelle génération en 1968 et l'effondrement des régimes socialistes en 1989.
    Un livre juste et vrai, missionnaire, pour aujourd'hui.

  • « Ce livre se veut une porte d'entrée à mes deux précédents ouvrages consacrés à la figure et au message de Jésus de Nazareth. J'ai cherché à interpréter, en dialoguant avec des exégètes d'hier et d'aujourd'hui, ce que Matthieu et Luc racontent, au début de leurs évangiles, sur l'enfance de Jésus.
    Une interprétation juste, selon moi, requiert deux étapes. D'abord, il faut se demander ce qu'ont voulu dire, à leur époque, les auteurs de ces textes - c'est la composante historique de l'exégèse. Mais il ne faut pas laisser le texte dans le passé. La seconde question doit être : « Ce qui est dit est-il vrai ? Cela me regarde-t-il ? Et si cela me regarde, de quelle façon ? » Je suis bien conscient que toute interprétation reste en deçà de la grandeur du texte biblique. J'espère que ce petit livre, malgré ses limites, pourra aider de nombreuses personnes dans leur chemin vers et avec Jésus ».
    Benoît XVI

  • Professeur d'origine indienne, Jiddu KRISHNAMURTI (1895-1986) a tenu, sa vie durant, d'innombrables conférences à travers le monde.Engageant le dialogue avec des leaders religieux, des scientifiques, des auteurs, des professeurs et des psychologues, il a toujour prôné la mise en doute de toute parole émanant d'une autorité.

    Comment se connaître suffisamment pour arriver à être plus libre ?
    Ce recueil de textes inédits invite à une révolution de notre propre esprit et nous encourage à être nous-mêmes à chaque instant.
    En rappelant les principes spirituels fondateurs de sa pensée, Jiddu Krishnamurti nous apprend à libérer notre mental, engoncé dans des carcans et des savoirs. Car c'est dans le silence et le calme que l'on peut retrouver un esprit vif, frais et innocent.
    Un guide pour briser les barrières que la société impose trop souvent et enfin briller de sa propre lumière.

  • Paroles pour une vie bonne

    Anselm Grün

    • Salvator
    • 26 Novembre 2020

    Comment mener une vie « bonne » ? Comment trouver le bonheur au fil de l'existence, en dépit des obstacles ou des difficultés que nous pouvons rencontrer ? Aux frontières de la philosophie et de la spiritualité, ces questions habitent depuis l'Antiquité les hommes en quête de sens. Des figures aussi différentes que Sénèque ou saint Augustin écriront sur ce qui constitue à leurs yeux « la vie heureuse ». Et jusqu'à aujourd'hui, ce souci de « vivre selon le bien » est au coeur des préoccupations de nombre de nos contemporains, parfois désorientés ou happés par un quotidien envahissant.
    C'est pour répondre à cette recherche intérieure qu'Anselm Grün propose ici un florilège de réflexions personnelles et de citations de sagesse puisées aux meilleures sources. Parmi celles-ci, la tradition bénédictine, si attentive à l'homme et à son équilibre de vie, occupe une place privilégiée.

  • Écrite à la suite du concile Vatican II, période où l'Église éclairait son rapport au monde moderne, cette série de catéchèses de Mgr Karol Wojtyla a comme fil conducteur le discours de saint Paul devant l'Aréopage (Actes 17). On y découvre en germe les thèmes révélateurs de la pensée du futur pape Jean-Paul II : la dignité de l'homme appelé à rechercher la Vérité et le Bien, la Rédemption, la prière, l'évangélisation... Tombés dans l'oubli durant des décennies et redécouverts en 2018, ces textes inédits en français sont plus que jamais d'actualité. Comme saint Paul s'adressant à un auditoire indifférent, l'Église doit elle aussi retrouver comment parler à un monde qui désormais l'ignore. Tel était déjà le défi de Karol Wojtyla.
    Pour son ancien secrétaire, Mgr Stanislas Dziwisz : « Ces textes reflètent le regard incomparable que le Pape portait sur le monde. »

  • La crise politique, culturelle et morale que traverse l'Occident, immense, affecte l'humanité tout entière. Il n'existe plus de système de valeurs communément partagé à partir duquel avancer. Même les crimes contre l'humanité se voient justifiés par des fanatiques idéologiques et pseudo-religieux qui ambitionnent de contraindre les peuples à céder à leur exigence d'un pouvoir totalitaire.
    Ces dérives désastreuses sont la conséquence du déni de la vérité objective, fondée sur Dieu, Créateur du monde, et sur la loi naturelle telle qu'elle se manifeste dans sa création.
    En abordant la question de Dieu, de la Vérité objective, de la place de l'Église dans la société contemporaine, le cardinal Müller, ancien préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, montre que notre attitude à l'égard de la vérité que Dieu nous a révélée ne peut dépendre de notre état psychologique ni de notre tournure d'esprit, qu'elle soit plutôt conservatrice ou plutôt progressiste.
    Au coeur des bouleversements, il en appelle au courage des catholiques pour témoigner, fut-ce au risque de leur vie, du Christ sauveur de l'Humanité.

  • Qu'apporte vraiment le christianisme aux hommes d'aujourd'hui, dans leur manière d'envisager l'existence humaine et de vivre? Timothy Radcliffe passe en revue un certain nombre de domaines où les chrétiens devraient "faire la différence", c'est-à-dire garder une certaine distance par rapport à la culture dominante et y inscrire quelque chose d'original.
    C'est notamment en orientant leur regard et leur vie vers le mystère du Dieu vivant et en faisant de l'Eglise un lieu de liberté, de courage, de joie et d'espérance que les chrétiens témoigneront au mieux de l'originalité et de l'actualité de leur religion. Onze chapitres portant sur l'espérance et sa manifestation dans la vie du chrétien; la liberté comme apprentissage de la spontanéité; la joie et son effet apaisant; le courage, présenté comme la vertu dont l'Eglise a le plus besoin; le corps et la sexualité; l'amour et la recherche de la vérité; l'unité et la communion entre les hommes et la gestion des divisions et des conflits; le repos en Dieu comme promesse et invitation à être à l'aise, à être "chez soi" en ce monde.
    Un livre stimulant et exigeant.

  • L'amitié spirituelle

    Aelred De Rievaulx

    Qu'est ce que l'amitié? C'est en maître spirituel que le grand médieval répond ici, puisant à la fois dans la littérature profane, notamment Cicéron, et dans la littérature biblique et chrétienne dont il s'est imprégné par la pratique de la lectio divina monastique. Mais il s'agit bien néanmoins d'une oeuvre personnelle, car Alfred de Rievaulx a bien repensé et intensément vécu ce dont il parle. Des réflexions présentées sous forme de conversation avec trois amis, sur un ton vivant et chaleureux.
    L'amitié spirituelle trouve ici son achèvement dans le Christ, ami divin de l'homme, c'est-à-dire dans l'incarnation sensible des visages.

  • À travers "The Benedict Option", Rod Dreher dresse une critique argumentée de la sécularisation de l'Occident dont les nouvelles valeurs tendent à devenir de plus en plus hostiles à la tradition et à l'anthropologie chrétienne. Cette crise de la modernité touche aussi bien la politique que la spiritualité : tandis que l'obéissance aux lois civiles s'impose de plus en plus au détriment de l'Évangile, les églises se vident et le message chrétien est altéré.
    Pourtant l'heure n'est pas au découragement et les chrétiens ne sont pas sans ressources : ils doivent tout simplement se convertir pleinement au Christ et s'inspirer du modèle tracé il y a des siècles par Saint Benoît pour bâtir des communautés ouvertes, engagées et solidaires au milieu du monde.

    "Ce livre n'est pas un programme politique, ni un manuel pratique de spiritualité, ni une énième lamentation sur la décadence. Certes, il propose une critique de la société moderne d'un point de vue chrétien vertueux, mais il a d'abord pour but de présenter les initiatives de ces chrétiens qui cherchent, de manière créative, à vivre leur foi en-dehors de la culture dominante, dans la joie et malgré les ténèbres." Rod Dreher L'auteur est un disciple du philosophe écossais Alasdair MacIntyre et de son ouvrage Après la vertu (1981).

  • L'archéologie biblique est devenue un champ de mines en passe de faire exploser toutes nos représentations traditionnelles et notre lecture de la Bible. Israel Finkelstein et Neil Asher Silberman ont, dans La Bible dévoilée, décrypté les découvertes les plus récentes qui bouleversent notre connaissance des origines de la Bible.
    Avec ce nouvel ouvrage, ils rouvrent le dossier de la légende royale et messianique de David et de son fils Salomon qui s'est répandue dans l'ensemble du monde occidental, sous les traits de valeureux guerriers et conquérants, d'amants légendaires, de poètes visionnaires, de bâtisseurs pionniers et de modèles d'autorité politique.
    Les dernières découvertes archéologiques ébranlent ces images. Le David de l'histoire, au Xe siècle avant notre ère, n'est que le chef de bande d'une petite localité appelée Jérusalem, Goliath pourrait avoir été un mercenaire grec, Salomon n'a probablement pas construit le célèbre Temple de Jérusalem... La légende de ces rois mythiques prend de l'ampleur à partir de la fin du VIIIe siècle, dans un monde tiraillé entre les nationalismes conflictuels et un empire mondialisé en pleine effervescence. David et Salomon deviennent alors des messies, des symboles d'espoir pour le judaïsme mais également pour le christianisme et toute l'histoire religieuse et politique de l'Occident.

  • Pour discerner individuellement ou en accompagnement.

  • Quel est le but de cette nouvelle et brève introduction ? Elle réunit deux objectifs. Le premier est de fournir un instrument simple pour une première lecture de la Bible. Elle veut donc répondre aux premières questions que se pose un lecteur peu familier avec la Bible. Le second est d'aider à une lecture critique de la Bible, c'est-à-dire à maintenir une juste distance pour éviter les problèmes qui surgissent lorsqu'on prend le texte à la lettre.
    Jean-Louis Ska a réussi le tour de force de nous rendre accessibles et clairs les grands textes les plus complexes de la Bible.
    Tous les livres sont présentés et toutes les grandes questions abordées :
    Formation de la Bible, histoire des Hébreux... Mais aussi les énigmes bibliques comme le mal dans le livre de Job, la conquête de la Terre promise, la traversée de la mer Rouge...
    Enfin ce petit livre est d'une rare qualité pédagogique, touchant aux questions les plus sensibles de l'interprétation des textes et des rapports entre Bible et histoire.

  • Composé de libres considérations sur la nature, l'esprit, les moyens et les buts de la contemplation, la solitude, la connaissance de soi, la foi, la sagesse, etc., ce livre est une tentative moderne pour dire ce qu'est la prière contemplative et ce qu'elle n'est pas, à savoir, tout d'abord, une recette pour évacuer ses problèmes.

  • Rhapsodie d'histoires rédigées en sanskrit au vie siècle, dont la féerie animalière s'émaille de sagesse pratique, le Pañcatantra est le plus ancien recueil de contes de l'Inde qui soit parvenu jusqu'à nous. A la demande d'un roi puissant désireux d'inculquer à ses trois fils quelques rudiments de discernement et de conduite, un saint brahmane releva le défi qu'on lui proposait : conduire en six mois les princes jusqu'aux rivages de l'entendement et du savoir. C'est ainsi qu'il entreprit de leur raconter des histoires. Les contes, qui forment cinq volets et se déroulent comme des guirlandes au dénouement toujours différé, parlent de stratégie politique, d'ambitions, de désirs, de guerre et de paix, de destin, d'alliances et d'amitié. Lions, éléphants, taureaux, corbeaux, hiboux, pigeons, rats, serpents, tortues et gazelles y mêlent leurs aventures à celles des rois, princes, ministres, moines, marchands, tisserands, barbiers, balayeurs et brigands. Et quelquefois les dieux. Apologues ? Fables ? Nouvelles ? Dans quel genre classer ces récits où l'astuce, l'humour, la duplicité, la cruauté rivalisent avec le dévouement, la fidélité, l'abnégation et le détachement ? Peut-être dans une tonalité typiquement indienne : la sérénité impitoyable. Le Pañcatantra a connu plus de deux cents versions différentes, traduites en une soixantaine de langues d'Europe et d'Asie.

  • C'est à son domicile de via degli Orsini, où elle initie une catéchèse qui s'inspire des principes éducatifs de Maria Montessori, que Sofia Cavalletti découvre à quel point les très jeunes enfants, et quel que soit leur milieu culturel, possèdent une connaissance innée et spontanée du mystère de Dieu.
    Elle va donc développer une méthode, dont le point central est la parabole du bon Berger, qui permet aux plus petits de découvrir les textes bibliques en lien avec la liturgie. Le résultat en est surprenant : les enfants saisissent avec grande simplicité et bonheur les vérités les plus profondes de la foi.
    Fruit d'une expérience de plus d'une trentaine d'années auprès des 3 - 6 ans, cet ouvrage témoigne du potentiel religieux et spirituel des enfants, et aidera catéchistes, parents et prêtres dans la tâche difficile de l'éducation à la foi.

empty