• Le 28 mai 1944, Mgr Piguet est arrêté par la Gestapo à la sortie de la messe de la Pentecôte à la Cathédrale de Clermont. Après deux mois et demi d'emprisonnement à Clermont, l'évêque est transféré au camp de Natzweiler en Alsace, puis au camp de Dachau, en Bavière. Il sera libéré par l'armée américaine le 4 mai 1945.
    Emprisonné à Dachau avec des centaines de prêtres de toutes les nationalités, Mgr Piguet nous apporte dans un style simple son témoignage sur ces mois de déportation où il rencontra de nombreux prisonniers de marque, français (E. Michelet, L. Blum, le Général Delestraint), allemands et de divers autres nationalités.
    Dans la clandestinité, le 17 décembre 1944, Mgr Piguet ordonne prêtre Karl Leisner, arrêté par la Gestapo en novembre 1939 pour ses activités anti-nazies. Karl Leisner sera béatifié le 23 juin 1996 par Jean-Paul II.
    En 2001, à la suite de 5 évêques français, Mgr Piguet reçoit à titre posthume la médaille de Juste parmi les nations décerné par le Mémorial Yad Vashem pour avoir sauvé des juifs en les cachant dans diverses institutions religieuses de son diocèse.

empty