• Deux ans après avoir quitté le pouvoir à l'issue de l'alternance de mai 2006, SOUEF Mohamed El-Amine, ancien chef de la diplomatie comorienne sort du silence. Il retrace ici les grands évènements qui ont jalonné l'histoire contemporaine des Comores : l'indépendance inachevée, l'évolution du statut de Mayotte, le mercenariat, l'avènement de la démocratie, le séparatisme, le débarquement et la place des Comores dans le concert des nations. Dans ce livre, SOUEF constate que les crises qui ont secoué l'archipel des Comores avant même son indépendance ne sont pas sans lien avec sa position géographique hautement stratégique. A cela s'ajoutent les préoccupations insulaires et les suspicions liées aux difficultés naturelles et spécifiques des pays insulaires. Le manque de leadership, de figures héroïques ou charismatiques capables de mobiliser les masses et d'agir en leur nom, favorise la montée des groupuscules qui mobilisent une grammaire localiste ou insulaire contribuant à défaire le cadre national et à affaiblir l'Etat. La démocratie qui devrait aider à transcender les clivages et à propulser des dynamiques de bonne gouvernance, de paix et de stabilité, donc de développement durable, est souvent mal comprise. Selon l'auteur, comment peut-on comparer la démocratie d'un pays ne disposant pas d'un réel organe de presse ou d'une structure d'enseignement adéquate à la démocratie d'un pays du Nord qui se trouve à un niveau de développement tel qu'il aspire à la technologie nucléaire ?

  • Aux Comores, les enjeux réels de sécurité aérienne n'ont jamais été considérés à leur juste valeur. A ce jour, ils ne sont ni élucidés ni appréhendés. Pourtant ce sont des aspects essentiels de la souveraineté du pays et de la survie de toute une nation car dans un Etat-archipel, le transport aérien est un facteur important de désenclavement, de cohésion sociale et d'intégration régionale.
    Le crash du vol IY 626, le 30 janvier 2009 a traumatisé les Comoriens et ébranlé les Comores, en profondeur. Il a ouvert un débat sur la qualité des avions et l'avenir des transports aériens dans l'archipel.

    Après cette catastrophe, au-delà des revendications légitimes des usagers des avions pour des conditions meilleures, les Organisations des proches des victimes se lancent dans un combat à la recherche de la vérité. Elles se trouvent dans un cercle vicieux entre les enquêteurs, les juges, les avocats, les assureurs, la compagnie, les gouvernants et les médias sans en faire réellement partie de ceux qui gèrent le crash.

    La violence de cette catastrophe interpelle tous les Comoriens pour une prise de conscience par rapport à leurs responsabilités, à leur sécurité et leur souveraineté.

  • Les grands défis de la politique étrangère des Comores Depuis leur indépendance, les Comores font l'objet d'une attention particulière de certaines puissances, de par leur position stratégique. Aujourd'hui, la globalisation des échanges, l'irruption de la société civile dans le jeu politique et les défis économiques et politiques auxquels tous les petits Etats insulaires sont confrontés dictent une redéfinition de la politique étrangère. Quels seront les marges de manoeuvres de l'Etat face à ces défis ? Outre Mayotte, sont également tributaires des Comores un nombre d'îles et d'îlots au pourtour de l'archipel. Quel serait alors le rôle de la communauté internationale par rapport à ces questions pour ce jeune Etat dont une partie de son territoire est amputée ? Dans cet ouvrage, l'auteur analyse globalement cet ensemble d'enjeux de politique étrangère, lié en partie à la mondialisation. Il essaie de mettre en exergue les grands défis d'ordre géopolitique et stratégique en vue de définir de nouveaux axes fondamentaux de cette politique. Il évoque notamment la question des frontières maritimes, le poids de la diaspora et la coopération tout en dégageant des perspectives par rapport à la question de Mayotte sans raccourcis ni caricatures.

empty