• Il s?agit avec franchise et espérance de retracer l?histoire tumultueuse de la lecture de la Bible juive par la communauté chrétienne. Après la polémique religieuse puis l?antijudaïsme politique, on est passé à l?antisémitisme raciste.
    Après les Pères de l?Église et ceux de la Réforme, il faudra attendre les temps modernes pour une lecture judéo-chrétienne de toute la Bible.
    L'auteur propose au lecteur les textes essentiels qui racontent cette aventure.

  • Par-delà ses origines lointaines, notre histoire occidentale a été profondément marquée par la Bible. Celle-ci a façonné non seulement la vie des communautés juives et chrétiennes, mais notre civilisation tout entière.
    En ce début de nouveau millénaire, la Bible résiste étonnamment bien à l'érosion. A preuve, les traductions nouvelles qui sortent à tout instant rivalisent en qualité et en quantité. Elle reste bien le best-seller de toute la production littéraire mondiale.
    Afin de découvrir le secret de cette résistance et de cette vitalité, il ne sera sans doute pas sans intérêt de suivre son parcours tout au long des siècles.
    Pères de l'Eglise, docteurs du Moyen Age, théologiens de la Renaissance et de la Réforme protestante, rationalistes et romantiques, piétistes et libéraux, tenants du christianisme social ou du dialogue oecuménique, tous se sont laissé interpeller par elle.
    Aujourd'hui, dans notre société sécularisée, et tandis qu'une majorité de nos contemporains semblent oublier leurs racines, la Bible, de quelque manière qu'on la lise, reste encore et toujours la source du culte et de la culture.
    Ce petit ouvrage, bien documenté sans être jamais trop érudit, rend compte des aspects les plus méconnus de notre patrimoine, et pose quelques jalons précieux pour l'avenir.

  • Marie est une figure centrale du christianisme.
    L'Église catholique a accepté, notamment un dogme après l'autre, une telle amplification de la dévotion mariale qu'on a pu parler de " mariolâtrie ". Mais le protestantisme, lui, aurait tendance à passer à côté de la richesse évangélique et du témoignage reçu concernant Marie. Or, toutes les conditions ne seraient-elles pas réunies d'une éclaircie oecuménique qui tente de remettre Marie à la place qui lui revient dans la communauté chrétienne ? Avec une originalité qui n'épargne personne mais tente d'aller au-delà des affrontements stériles, Michel Leplay, membre du Groupe des Dombes, développe ici un essai de spiritualité protestante à partir de Marie qui pourrait ouvrir les yeux et réjouir le coeur de croyants soucieux d'une fidélité sans exagération.

  • Charles peguy

    Michel Leplay

    Peu d'écrivains auront souffert autant que Péguy (1873-1914) des caricatures récupératrices et des idées reçues.
    Honni par l'Action française pour son dreyfusisme et récusé par les autorités romaines pour son christianisme " au porche de l'Eglise ", socialiste militant mais opposé à tout " esprit de système ", Charles Péguy ne cesse de nous interpeller alors même que nous l'interprétons sans cesse. Il fut tout à la fois écrivain, philosophe du temps et de la mémoire, théologien de la communion des saints. Ce " mécontemporain ", toujours aussi indigné qu'apaisé, s'est engagé, par les Cahiers de la Quinzaine, à dire " toute la vérité, bêtement la vérité bête...
    ". Mais il savait, avec ses amis Juifs, que " la mystique est la force invincible des faibles ", et il croyait, comme tous les hommes de la Bible, que " l'Espérance, cette petite fille pourtant, traversera les mondes ".

  • On connaît la sympathie biblique profonde des protestants pour le peuple d'Israël, la courtoisie et la sincérité de leurs dialogues.
    Ce petit livre vient rappeler la solidarité des Eglises de la Réforme avec le peuple juif : même insuffisante, elle fut relativement précoce et efficace au XXe siècle. On trouvera au fil de ces pages les éléments historiques et théologiques d'un débat nécessaire, et un éclairage sur des mots-clés comme : Palestine, Judaïsme, Sion, Antisémitisme, Terre sainte, Alliance ou Promesse...

  • Martin luther

    Michel Leplay

    Qui fut vraiment Martin Luther ? Le fondateur d'une religion nouvelle ? Le dénonciateur implacable des excès du catholicisme de son époque ? Le vulgarisateur de génie, qui proposa au peuple allemand une lecture de la Bible ? A travers cette vive évocation biographique, Michel Leplay fait plus que retracer un itinéraire spirituel hors du commun. Il met en lumière la vérité de la foi de Martin Luther, élan de confiance après une angoisse surmontée.

  • Le protestantisme et le pape, quelques explications pour un dialogue renouvelé : l'origine de la Réforme, l'identité protestante, la dissymétrie ecclésiale, les ressources de l'Evangile.
    Si les clés de St-Pierre peinent à trouver les serrures protestantes, faut-il pour autant se résoudre à trouver portes closes ? De Luther à Jean-Paul II, des premiers synodes protestants à Vatican II, de la Contre-réforme à la dernière assemblée du Conseil oecuménique, Michel Leplay explique au Pape ce que croient, proposent et espèrent les protestants dans un temps où, paradoxalement, jamais les opportunités de rapprochement n'ont été aussi grandes.

  • Comment est-il possible que la Bible juive, notre Ancien Testament, ait suscité de tels conflits de la part des chrétiens ?
    Question d'autant plus douloureuse qu'elle ne fait que traduire le procès intenté trop souvent au judaïsme par le christianisme, et les perversions antisémites que l'on sait.
    Ce livre a choisi de rouvrir le dossier.
    Honnêtement, sans rien cacher ni rien excuser. Pour tenter de jeter des ponts par-dessus les abîmes.
    Il dit d'abord dans quelles circonstances l'Eglise chrétienne a reçu les Ecritures d'Israël avant d'y adjoindre les siennes, le Nouveau Testament.
    Puis, parcourant à grandes enjambées deux mille ans d'une histoire mouvementée, il en débusque les crispations et les dérives. De la Réforme protestante, il montre les ambiguïtés de sa relation à l'Ancien Testament.
    Se tournant alors vers l'avenir, il propose quelques éléments capables de renouveler notre lecture de cette Bible juive qui nous avait divisés et qui pourrait désormais nous relier.
    Car aujourd'hui, si les positions se sont considérablement apaisées, il reste que toutes les blessures ne sont pas encore cicatrisées, et de loin.
    Le seront-elles jamais ? Pressant appel au dialogue et à la réconciliation.
    Les nombreuses citations de textes souvent méconnus font de cet ouvrage, par ailleurs, une source de documentation précieuse.

  • Les protestantismes

    Michel Leplay

    En des temps où l'on ne tend que trop à figer des oppositions réductrices et mortifères (chrétiens vs juifs vs musulmans), il importe de rappeler que chacune des grandes religions monothéistes a été travaillée de l'intérieur, selon des processus qui ont été marqués par les pires crispations, mais ont également donné leur chance à l'esprit de tolérance et d'ouverture.S'agissant de la foi chrétienne, les réformes protestantes auront été un phénomène majeur, qui a façonné l'expansion de l'Occident et l'éclosion des valeurs modernes. Nées au XVIe siècle d'une intense attente de renouveau, elles ont rencontré bien des résistances avant de se consolider en un « christianisme alternatif » qui s'est étendu de l'Europe au Nouveau Monde.Au-delà d'une présentation très claire des fondamentaux du protestantisme, essentiellement « un et divers », de son histoire et de son déploiement en de multiples courants, ce petit livre donne à percevoir l'apport propre de cette spiritualité et de son « état d'esprit », fragile mais original et déterminé, dans l'espace d'une laïcité à promouvoir.
    Une protestation contestée. Spiritualités protestantes. Le protestantisme des origines. Le protestantisme en construction. Le protestantisme de résistance. Une expansion réussie. Spiritualités protestantes. Le protestantisme anglo-américain. Le protestantisme depuis la révolution. Le protestantisme pendant les guerres. Le protestantisme missionnaire et social. Un renouveau fragile. Spiritualités protestantes. Protestantisme au féminin. Le protestantisme oecuménique. Le protestantisme à venir. Positions. Propositions. Conclusion : une précarité prospère.

empty