• François, commentant immédiatement : "c'est très intéressant, je l'utiliserai". Dans cet esprit de simplicité évangélique, en se mettant à la portée de tous sans jamais rien simplifier, Geoffroy de la Tousche, curé de Dieppe depuis 2013 dans l'archidiocèse de Rouen, nous offre un recueil d'homélies toniques et joyeusement détonantes.

  • "Que ton nom soit simplifié" : l'évocation du Notre Père appris ainsi par un enfant qui n'avait pas compris "sanctifié" provoqua le rire du Pape François, commentant immédiatement : "c'est très intéressant, je l'utiliserai". Dans cet esprit de simplicité évangélique, en se mettant à la portée de tous sans jamais rien simplifier, Geoffroy de la Tousche, curé Dieppe depuis 2013 dans l'archidiocèse de Rouen, nous offre ce premier recueil d'homélies toniques et joyeusement détonantes.
    Que nous vivions à Dieppe ou ailleurs, que nous fréquentions les églises ou que nous ayons profondément besoin d'un nouveau son de cloche, ce livre, léger comme une voile qui sait prendre le vent, nous invite avec une allégresse contagieuse à mettre le "cap sur la haute mer !"

  • La liturgie catholique de la Semaine Sainte, de Pâques et de l'octave qui suit, offre une unité spirituelle intense et féconde. Le père Geoffroy de la Tousche, curé de Dieppe, nous offre ici une méditation quotidienne pleine de vigueur et de gravité. Chaque jour peut être découvert dans sa singularité mais l'ensemble constitue un chemin de foi ardent au coeur d'un monde atone. Faciles d'accès, fourmillant d'exemples concrets, ces homélies pastorales correspondent à l'attente du Pape François (Joie de l'Evangile n.143) : Le prédicateur a la très belle et difficile mission d'unir les coeurs qui s'aiment : celui du Seigneur et ceux de son peuple. Le dialogue entre Dieu et son peuple renforce encore plus l'Alliance qu'il y a entre eux et resserre le lien de la charité. Durant le temps de l'homélie, les coeurs des croyants font silence et Le laissent leur parler. Le Seigneur et son peuple se parlent de mille manières directement, sans intermédiaires. Cependant, dans l'homélie ils veulent que quelqu'un serve d'instrument et exprime leurs sentiments, de manière à ce qu'ensuite, chacun puisse choisir comment continuer sa conversation. La parole est essentiellement médiatrice et demande non seulement les deux qui dialoguent, mais aussi un prédicateur qui la repropose comme telle, convaincu que ce n'est pas nous que nous proclamons, mais le Christ Jésus.

  • Après Cap sur la haute mer! Parlez-nous d'amour et Pâques 2015 à Dieppe, voici le nouceau recueil des homélies du Père de la Tousche, curé de Dieppe. C'est une pastorale ancrée dans la réalité de tout un chacun, bousculant la routine de nos vies quotidiennes qu'il nous propose. Cet ouvrage est un fortifiant spirituel rappelant inlassablement à la Miséricorde du Père. A mettre entre toutes les mains!

empty