• Quelqu'un court. C'est moi !
    Quelqu'un nage. C'est moi !
    Quelqu'un est dans l'arbre. C'est moi !
    Quelqu'un est merveilleux... Moi ! Moi ! Moi !
    Jouant avec des formes très simples au pinceau, Gay Wegerif célèbre la singularité de chacun. Les animaux, qui se fondent mais se détache aussi du paysage, sont très simples et se retrouvent avec plaisir.
    Un album pour les plus jeunes, empreint d'optimisme et d'enthousiasme.

  • Miam !

    Gay Wegerif

    La pomme ? Miam ! Je la croque, dit le cheval.
    La salade ? Miam ! Je la grignote, dit le lapin. Le maïs ? Miam ! Je le picore, dit la poule. C'est ainsi autour de la nourriture que Gay Wegerif décline ici son sujet avec différents animaux. La découverte d'un vocabulaire adaptée à l'alimentation de chacun, et aussi d'un gourmand qui a toujours faim pour un dessert...

  • Carimaux est un drôle de bestiaire, dans lequel chaque animal a été pensé et fabriqué à partir d'un assemblage de carrés. Le lecteur est ainsi invité à deviner quel animal est représenté dans chacune de ces formes géométriques simples et colorées. Pour l'aider, une liste de drôles de noms d'animaux lui est proposée, parmi lesquels le carlion, le carocodile, la carafe... mais au fait, quelle est la di¨ érence entre un carhibou et un caribou ?

  • Zou !

    Gay Wegerif

    Le cheval fait « cataclop, cataclop ».
    Le canard fait « flic, flac, flic, flac ». Le lapin fait « boing, boing »... et l'escargot, quel bruit fait-il en se déplaçant ?... Comme dans ses précédents livres, Gay Wegerif décline son sujet, ici les bruits que font les animaux en marchant. Le tout est prétexte à un jeu graphique et à une chute qui fera rire les tout-petits.

  • J'arrive !

    Gay Wegerif

    Derrière la porte de la maison, il y a du monde. « Rentre vite l'âne !
    J'arrive ! Rentrez vite les oiseaux ! On arrive ! On arrive ! » Et voici la girafe... « Il n'y a personne ? Demande-t-elle. Si ! Tout le monde est là : on est arrivés !!! » Ici encore, le principe d'accumulation permet, à la fin du livre, de retrouver tous les animaux découverts au fil des pages, pour le plus grand plaisir des enfants.

  • O o o o !

    Gay Wegerif

    • Memo
    • 29 Mai 2009

    Attention, convoi exceptionnel : au fur et à mesure des pages du livre, on observe un livreur transporter une fontaine dans une remorque, des arbres dans un camion, une volière dans une voiture. mais pour quoi faire ? Pour construire un jardin extraordinaire !
    Conçue comme le jeu d'un enfant, l'histoire fait apparaître progressivement chaque élément du jardin en l'accompagnant du son qui lui correspond, pour finalement tout assembler dans un tableau final.
    Un livre à la compréhension immédiate pour les tout-petits, grâce à des couleurs franches et à un visuel très graphique.

  • Up close

    Gay Wegerif

    • Abrams
    • 20 Avril 2013

    Unusual depictions of familiar animals, from a bunny and a pig to a chicken and a monkey, are presented in a succinct question-and-answer format featuring up-close images that reveal only part of the animal's face and challenge children to observe and recognize identifying details.

  • À quoi ressemble la reine ? On la décrit ; elle a une couronne en or, elle a un collier de perle, des souliers brillants et un joli sac à main. Ah, vraiment ? Ah, oui ? Les animaux l'attendent avec impatience. De page en page on trouve des analogies de formes entre eux et les accessoires de la reine ; le chat/sac à main, les souris/souliers, le papillon/robe à volant. Quand la reine arrive enfi n on retrouve toutes ces formes combinées. Un livre pour les tout petits ou l'on retrouve avec plaisir l'humour très anglais de Gay Wegerif, une très anglaise reine et une chute pleine de bonne humeur.

  • Hum hum

    Wegerif/Gay

    « Hum-hum. Avez-vous vu ma robe ? » demande la petite princesse à tous ceux qu'elle croise, de la souris au dragon en passant par le lapin et le hérisson... Et petit à petit, tous l'aident dans sa recherche, jusqu'à ce qu'ils rencontrent le cheval qui porte une belle robe rose et dit : « Yeees ! » Composé comme un tangram, le livre fait la part belle au trapèze comme figure imposée et déclinée dans des couleurs vives. Mais bien plus qu'un simple jeu graphique, c'est également une fiction très drôle pour les tout-petits, pleine d'onomatopées à reproduire, et dont la chute surprise semble directement inspirée du nonsense anglais.

  • « Comment tu t'appelles ?» Avant de dire son nom, chaque nouvel animal rencontré se laisse deviner par quelques détails : ainsi, au fil des pages, on découvre le poulet, le singe, le poussin... jusqu'à un drôle d'animal un peu inquiétant. mais posons-lui la question quand même...
    Composé comme un jeu graphique, c'est également une fiction très drôle, dont la chute surprenante et bruyante ravira les tout-petits.

empty