Triades

  • Une étude approfondie des chefs-d'oeuvre de la peinture éveilla chez Goethe le besoin de comprendre les lois qui commandent aux phénomènes visuels. Quel est le lien entre le clair-obscur et la couleur ? Quels sont les rapports des couleurs entre elles ? Pourquoi le jaune donne-t-il un sentiment enjoué, et le bleu une impression de tristesse ? Pourquoi notre oeil produit-il du rouge si on lui montre du vert, et vice-versa ?
    La théorie de Newton ne peut répondre à ces questions, puisqu'elle part de l'hypothèse que toutes les couleurs sont déjà contenues dans la lumière blanche. Pour Goethe, au contraire, les couleurs naissent par la rencontre et le dialogue entre la lumière et l'obscurité : elles sont "les actes et les souffrances de la lumière".
    Son Traité des Couleurs plonge l'âme humaine dans la vie même de la couleur et, par là, lui dévoile les relations secrètes entre l'art et la nature.

  • Dans ces trois conférences, Jacques Lusseyran parle des surprenantes découvertes qu´il a pu faire en devenant aveugle. Son attention, sa joie, son intérêt plein d´amour pour les choses et pour les gens, lui ont ouvert un nouvel accès au monde. Mais son livre est bien plus qu´un étonnant récit d´expériences. Il nous apprend à surmonter l´aspect illusoire et superficiel de notre monde visuel. Il nous éveille à ce germe, ô combien fragile et menacé, de notre propre moi, et nous donne le courage de former notre destin à partir de notre activité intérieure.

  • Cet ouvrage rassemble plusieurs textes fondamentaux de la philosophie biologique goethéenne.

    La botanique de Goethe, c'est d'abord un regard vivant tourné vers la nature. À la différence de la plupart des savants de son époque, Goethe veut appréhender la plante sans la tuer en la décomposant. Dans la diversité des formes vivantes, il cherche l'unité, la loi secrète qui se manifeste à travers l'inépuisable variété des formes.

    Pour formuler la loi des plantes, Goethe expose le principe de la métamorphose? : un organe visible-invisible, unique et toujours changeant, passe de la graine à la feuille, au sépale, au pétale, au carpelle, au fruit, et puis de nouveau à la graine. Le processus vivant est une suite rythmique de contractions et d'expansions. Derrière cette respiration se cache la Urpflanze, la « plante primordiale », l'idée-modèle qui vit dans toutes les plantes.

  • « La sagesse primordiale a été conservée dans les centres de Mystères de l'Inde, de la Perse, de l'Égypte, de la Chaldée, puis dans les Mystères chrétiens. Les hindous parlaient des hiérarchies spirituelles dans le même sens que plus tard les Grecs et les Romains lorsqu'ils énuméraient la série des mondes : la Lune, Mercure, Mars, Vénus, Jupiter, Saturne. Denys l'Aréopagite avait en vue les mêmes sphères que les hindous, mais il insistait sur le fait qu'il s'agissait de mondes spirituels et recourait à des appellations dont il était certain qu'elles seraient prises dans un sens spirituel. Il parlait d'Anges, d'Archanges, d'Archées, de Puissances, de Vertus, de Dominations, de Trônes, de Chérubins, de Séraphins.
    Puis les hommes ont oublié ce que l'humanité savait jadis. » Rudolf Steiner Sommaire de l'ouvrage - La sagesse primordiale - La doctrine orientale du feu - L'apparition des premières formes animales - L'évolution de l'univers, de l'ancien Saturne au futur Vulcain - La formation du zodiaque - Les planétoïdes - La corporéité des Anges, des Archanges et des Archaï - L'ancien Saturne, l'ancien Soleil, l'ancienne Lune et la Terre - Saturne, Jupiter et Mars actuels - La voie lactée - L'avenir de la Terre.

  • " La pédagogie doit être un art et pas seulement une science.
    Nous avons besoin d'un esprit nouveau pour la science, et nous en avons besoin, pour commencer, dans tout ce qui a trait à l'art de l'éducation ! " Rudolf Steiner Ce cours sur la Nature humaine a été donné par Steiner à la douzaine d'enseignants qui fondèrent la première école Waldorf à Stuttgart en 1919. Partant d'une nouvelle phénoménologie de l'esprit, de l'âme et du corps, il s'efforce de lancer un pont sur l'abîme qui s'était déjà creusé entre les théories sur l'homme et la pratique de la vie.

  • Il n'existe pas d'enfant désobéissant... seulement un enfant désorienté.

    L'auteur propose un nouvel éclairage sur les comportements difficiles des enfants. Il présente une voie simple, profondément sensée, pour les aider à poser des limites bienveillantes, adaptées à l'âge de l'enfant, et qui contribuent à l'apaiser et à le rassurer. Ce qui apparaît comme un mauvais comportement est en réalité un signal de détresse lancé par l'enfant qui se sent perdu. _Payne redonne confiance aux parents par ses conseils réconfortants, émaillés d'observations précises et de récits vivants, parfois drôles, tirés de sa longue expérience auprès des familles et des écoles. Dans un style accessible, il fait le lien entre les résultats des recherches sur le développement du cerveau, et notre rôle de parents au quotidien.
    Payne distingue trois phases dans l'enfance, et recommande aux parents de jouer trois rôles distincts correspondant à chacune de ces phases? :

    - Le Gouverneur, qui est confortablement et fermement aux commandes? ; c'est lui qui fixe les limites et prend les décisions pour le jeune enfant, jusqu'à l'âge de huit ans environ.
    - Le Jardinier, qui tient compte du développement émotionnel du pré-adolescent et prend des décisions basées sur une écoute attentive, c'est lui qui aide le jeune à former des projets qui respectent les besoins de tous les membres de la famille.
    - Le Guide, qui est à la fois une caisse de résonnance et une boussole morale pour l'adulte en émergence, c'est lui qui aide l'adolescent à se former une idée du sens qu'il veut donner à sa vie et à construire sa capacité à prendre des décisions saines.

    L'autorité bienveillante expose des stratégies claires et réalisables pour redresser la barre lorsque, en tant que parents, on sent que le comportement de l'enfant a dérapé. Enfin, et surtout, il propose une voie saine pour la famille tout entière, dans laquelle les parents gaspillent moins de temps et d'énergie à exercer une discipline punitive et démodée, pour en consacrer davantage à approfondir les liens qui les unissent à leurs enfants et à mieux profiter de la vie ensemble.

  • La crise sanitaire que nous traversons est le signe d'une cassure profonde entre l'humanité et le monde. Faire la guerre au virus ne fera finalement qu'aggraver les choses. Car ce qui est malade, c'est d'abord notre conscience.
    Pour pouvoir connaître et dominer le monde, elle a dû s'en séparer au point que nous ne savons plus que nous battre contre ce qui nous entoure pour pouvoir le contrôler.
    La solution ne viendra pas d'un vaccin extérieur, mais seulement d'une guérison de notre conscience. On peut décrire ce processus salvateur comme une initiation : interruption de la normalité, suivie d'une rupture, d'une épreuve du feu, puis d'une réintégration et d'une célébration.

  • Dans ce conte initiatique, l'auteur nous convie à un voyage intérieur, où le langage guérisseur, des lilas, des oeillets, des pervenches, des passiflores, des roses et bien d'autres fleurs murmure à nos oreilles des sons inédits.

    Leurs vibrations subtiles pênètrent nos tourments et soudain, tout se mêtamorphose en nous ! Elles nous mènent à la Fleur des possibles et à la Fleur de l'Être. Elles savent répandre leur baume apaisant sur nos blessures. S'unissant aux paroles du Philosophe du Bois doré, elles deviennent une aide précieuse et nous invite au renouveau, à l'Éveil !

    Aussi, par ses mots, ses images, sa musique et son rythme, la poésie transforme, guérit, élève ! EIle est comme un souffle puissant qui touche notre être le plus intime et nous fait parvenir à sa source.

  • Propos sur le karma

    Rudolf Steiner

    • Triades
    • 24 Janvier 2014

    Rudolf Steiner n´a jamais voulu édifier des systèmes. Son action consistait beaucoup plus à donner des impulsions pour une vie digne de l´être humain, ici et maintenant.
    La série « ?À propos de? » rassemble autour de questions centrales des idées-clés tirées de ses livres et de ses conférences, qui invitent le lecteur à mettre en mouvement sa pensée et à approfondir ses facultés de connaissance et d´action. Les brefs passages choisis ne prétendent pas faire le tour du sujet, mais tentent simplement d´ouvrir un accès à une oeuvre foisonnante et complexe.
    Les indications de sources données en fin d´ouvrage permettent de replacer ces extraits dans leur contexte. Mais ceux qui se contenteront de lire les fragments réunis ici trouveront déjà un précieux fil conducteur pour s´orienter.

  • Dans ces conférences faites à oxford en 1922 devant des auditeurs de plus de vingt nations, professeurs d'université et étudiants, rudolf steiner développe les objectifs et les exigences d'une éducation basée sur l'esprit.
    Faisant constamment le lien entre les idées et la pratique, il prend de nombreux exemples dans la vie de la toute jeune école waldorf qu'il a fondée trois ans plus tôt à stuttgart.

  • Les écoles Steiner-Waldorf connaissent de plus en plus de succès, sur tous les continents. Elles représentent aujourd'hui le premier mouvement pédagogique alternatif. Qu'ont-elles de spécifique? ? Comment fonctionnent-elles? ? Que cherchent-elles à cultiver chez les élèves? ? Quels sont leurs programmes? ? Même si elles sont de plus en plus répandues, ces écoles restent souvent­ énigmatiques et mal comprises.
    Christof Wiechert, qui fut pendant 30 ans professeur de classe Waldorf en Hollande, puis anima ce mouvement pédagogique au niveau mondial­ de 1999 à 2009, donne ici des réponses courtes, claires, vivantes à ces questions, cherchant d'abord à dégager les sources au-delà de traditions parfois trop facilement acceptées.
    Son « ?introduction? » propose aux parents, aux personnes intéressées par l'enfance et l'éducation, aux critiques et aux amis des écoles ­Waldorf de jeter un regard neuf sur cette pédagogie telle qu'elle est vécue aujourd'hui.

empty