• Le droit à la paresse

    Paul Lafargue

    Une étrange folie possède les classes ouvrières des nations où règne la civilisation capitaliste.
    Cette folie traîne à sa suite des misères individuelles et sociales qui, depuis des siècles torturent la triste humanité. cette folie est l'amour du travail la passion maori bonde du travail, poussée jusqu'à l'épuisement des forces vitales de l'individu et de sa progéniture. au lieu de réagir contre cette aberration mentale, les prêtres, les économistes, les moralistes, ont sacro-sanctifié le travail.
    Hommes ` aveugles et bornés, ils ont voulu être plus sages ,que leur dieu ; hommes faibles et méprisables, ils ont voulu réhabiliter ce que leur dieu avait maudit. moi, qui ne professe d'être chrétien, économe et moral, j'en appelle de leur jugement à celui de leur dieu ; des prédications de leur morale religieuse, économique, libre penseuse, aux épouvantables conséquences du travail dans la société capitaliste

  • Babar, dont la mère a été tuée par un chasseur, part vers la grande ville où une vieille dame fera son éducation. Il reviendra parmi les siens pour devenir le roi des éléphants.

  • "Notre deuxième ouvrage aux éditions Tendance Négative, L'Étrange Histoire de Benjamin Button , a été publié pour la première fois en 1922 puis inclus dans le recueil Tales of the Jazz Age .
    Benjamin Button naît vieil homme à barbiche et s'éteint nourrisson dans les bras de sa nounou, au terme d'un rajeunissement insolite. En miroir avec la vie de son personnage, extraordinaire parce que vécue à rebours, il nous a semblé que, graphiquement, la nouvelle de F. Scott Fitzgerald pouvait être lue - littéralement - à l'envers.

    Dans cette nouvelle aux contours fantastiques, le héros est, de sa naissance à sa mort, toujours en décalage avec ses contemporains, jugé sur son apparence, critiqué par rapport aux normes sociales de l'époque. Du jardin d'enfants à l'université, l'armée, la vie de famille, il n'arrive jamais réellement à trouver sa place, toujours à contretemps des événements chronologiques qui se présentent à lui.
    C'est cette vie à contresens que nous avons voulu mettre en scène ici : la lecture, contrainte par un jeu d'inversion et de miroir (un marquepage miroir permet de lire le texte imprimé à l'envers), permet de prendre la mesure de cette existence vécue à rebours. En ralentissant et en inversant le processus de lecture, nous offrons ainsi au lecteur la possibilité de réfléchir sur la notion de temps qui passe, et sur le lent, riche et long chemin vers l'oubli qu'est la vie. Grâce à l'utilisation de différents papiers, le récit fait « peau vieille » puis « peau neuve » dans cette toute nouvelle traduction. Une expérience renversante et définitivement à contre-courant !
    Notre objectif est de donner un nouveau sens à la lecture en y appliquant des concepts éditoriaux et graphiques originaux s'éloignant des mises en page classiques.
    "

  • Le Horla

    Guy de Maupassant

    Voici le journal inachevé d'un homme qui livre ses angoisses face aux manifestations d'un être invisible prenant peu à peu possession de sa maison et de sa raison. En toute transparence, la mise en page reflète la lente descente du narrateur dans la folie. Les pages se dédoublent à mesure des visions hallucinatoires, faisant apparaître Le Horla, être fantomatique, invisible mais présent, à la fois "hors" et "là".
    Le texte se fragmente, les phrases se décomposent, les mots s'éparpillent dans la page. Les feuilles de calque superposent l'écriture habitée par la créature surnaturelle. Une lecture, "ô pâle essence", qui dédoublera votre vision et vous laissera sans dessus-dessous ! Couverture transparente, impression sur calque, jaspage.

  • Un pirate s'échoue sur les rivages de Carcosa, la Cité d'Ailleurs. Persuadé d'être mort, il est amené au Roi en jaune, hanté par le souvenir de ses amours. Ce dernier lui propose de revenir à la vie s'il parvient à le débarrasser de sa malédiction.
    Après le succès de Moi, Peter Pan, sélection Grand Prix de l'Imaginaire 2018, Michael Roch nous plonge dans un drame féérique aux confins du cosmos, derrière Hastur, Aldébaran et les Hyades.

  • La terreur féministe ; petit éloge du féminisme extrémiste Nouv.

    « Le féminisme n'a jamais tué personne ». Cette phrase est brandie depuis des décennies par le discours féministe majoritaire. Comme si les féministes cherchaient à rassurer un patriarcat pétri d'angoisse, ou à appuyer l'idée - déjà bien répandue - qu'une femme ne peut pas faire peur, qu'une femme ne peut pas être dangereuse. Mais est-il vrai que le féminisme n'a jamais tué personne ? Elles s'appellent Maria, Noura, Judith, Diana, Christabel. Elles ont fait usage de la violence contre la patriarcat. Elles ont touché au grand tabou. Pour nourrir une réflexion sur la place de la violence dans la lutte contre le patriarcat, Irene nous raconte l'histoire de ces femmes violentes.

  • "Au début de Qui es-tu Alaska ? (John Green, 2007), le héros, Miles, quitte le domicile familial.
    « Pourquoi ? » demandent ses parents à qui il répond : « François Rabelais, le poète, a dit sur son lit de mort : «Je pars en quête d'un Grand Peut-Être.» Voilà ma raison. Je ne veux pas attendre d'être mort pour partir en quête d'un Grand Peut-Être. » .
    Ce « Grand Peut-Être », c'est celui de l'adolescence, ce moment très intense durant lequel tout est encore possible. Par extension, c'est aussi celui de la littérature ado, une littérature de l'intensité, des premières et dernières fois. Une littérature qui s'autorise les grands sentiments grâce aux plus banales des histoires ou aux plus épiques des quêtes.
    Cartes et lampes torches à la main, partez à l'exploration de ce paysage littéraire grâce à plusieurs entrées : historique, liste des romans incontournables, réflexions thématiques, portraits de personnalités... Ce livre de référence vous donnera les outils et les pistes balisées pour arpenter une littérature au moins aussi riche à défricher que n'importe quel territoire littéraire... Mais comme pour tout chemin, le hors-piste est vivement conseillé !
    En quête d'un grand peut-être s'adresse aux passionné·es comme aux curieux·ses, aux lecteur·rices et aux professionnel·les.
    Pour faire respirer le propos, dix nouvelles inédites de dix auteurs et autrices reconnu.es : Clémentine Beauvais, Anne-Laure Bondoux, Marie Desplechin, Timothée de Fombelle, Anne-Fleur Multon, Carina Rozenfeld, Thomas Scotto, Stéphane Servant, Julia Thévenot et Flore Vesco."

  • Après le fabuleux "Nippon Folklore", Elisa Menini nous revient avec un nouveau recueil tout aussi époustouflant.Un jeu antique de la période Edo (1603-1868) inventé, dit-on, par des samouraïs comme épreuve de courage, veut que, dans une pièce, en pleine nuit, on allume autant de bougies que de participants au jeu.Chacun, à tour de rôle, raconte une histoire de fantômes, et à la fin du récit, il éteint une bougie. La pièce se fait plus sombre au fur et à mesure que le jeu progresse. à la fin, lorsque s´éteint la dernière bougie, apparaît un yokai, esprit puissant, parfois bienveillant, parfois moins ! Orques, diables, arbres parlants, araignées, dragons et autres chats magiques peuplent ces histoires qui proviennent tout droit de la tradition et des légendes japonaises.

  • Le soleil

    Frans Masereel

    Un voyage allégorique et onirique vers un idéal de lumière. Parfois brûlante.

    Une quête éternelle. En 63 bois gravés par l'un des précurseurs du roman graphique. Sans parole.

  • Babar rencontre des guerriers et des dresseurs du cirque. C'est grâce à la Vielle Dame, qui protège les éléphants, que tous vont pouvoir rentrer dans leur pays où ils devront combattre les rhinocéros. Ce récit offre du rêve à des jeunes enfants, qui partent dans un voyage, parcourant des lieux intemporels.

  • Si vous avez pas encore lu un livre intitulé Les Aventures de Tom Sawyer, vous savez pas qui je suis mais c'est pas un souci. C'est un dénommé Mark Twain qui l'a écrit et en gros, il a dit la vérité. Y a bien sûr des petites choses qu'il a exagérées, mais pour l'essentiel, il a pas raconté de craques. Mais c'est pas bien important. Mis à part tante Polly, ou alors la veuve, ou peut-être même Mary, j'ai encore jamais rencontré de gens qui, à un moment ou à un autre, mentent pas. Et tout ce qu'y a à savoir sur tante Polly - je veux dire la tante de Tom - la veuve Douglas et aussi Mary, c'est dans ce livre-là qu'on le trouve - un livre qui, pour l'essentiel, ment pas. Même s'il pousse un peu le bouchon, comme j'ai déjà dit. Les Aventures de Huckleberry Finn, publié en 1884, décrit les tribulations de deux amis descendant le Mississippi. Huck fuit autant son père, homme violent, que tous ceux qui veulent le sauver de sa condition de vagabond. Jim est un esclave fugitif. Ce texte majeur de la littérature américaine, qui mêle le réalisme au burlesque et met en scène des personnages hauts en couleur, fit scandale par ses propos abolitionnistes. Aujourd'hui, le récit de cette fuite sur le fleuve demeure l'une des plus belles allégories de la liberté.

  • Trois oeuvres inédites du génie des comics.

    Another Suburban Romance Fin du monde, guerre des gangs, recherche d'un messie sont au coeur d'un récit complexe, magnifié par les dessins de Juan Jose Ryp (la Trilogie Warren Ellis).
    Light of Thy Coutenance Depuis son apparition, la télévision a changé notre appréhension du monde. Une réflexion ambitieuse sur le poids des images mise en images par l'époustouflant Felipe Massafera (Apparat).
    Writing for Comics Concevoir un univers et ses personnages n'est pas donné à tout le monde. Alan Moore vous présente sa verison de l'Art Invisible, accompagné par les dessins de Jacen Burrows (Scars).

    Un contenu enrichi d'analyses, d'interviews, bibliographie et en exclusivité un entretien d'Alan Moore par Augustin Trapenard.
    Une couverture et des illustrations de Laurent Lefeuvre (Fox-Boy).

  • Silvia Federici revisite ce moment particulier de l'histoire qu'est la transition entre le féodalisme et le capitalisme, en y introduisant la perspective particulière de l'histoire des femmes.

    Elle nous invite à réfléchir aux rapports d'exploitation et de domination, à la lumière des bouleversements introduits à l'issue du Moyen Âge. Un monde nouveau naissait, privatisant les biens autrefois collectifs, transformant les rapports de travail et les relations de genre. Ce nouveau monde, où des millions d'esclaves ont posé les fondations du capitalisme moderne, est aussi le résultat d'un asservissement systématique des femmes. Par la chasse aux sorcières et l'esclavage, la transition vers le capitalisme faisait de la modernité une affaire de discipline. Discipline des corps féminins dévolus à la reproduction, consumés sur les bûchers comme autant de signaux terrifiants, torturés pour laisser voir leur mécanique intime, anéan­tis socialement. Discipline des corps d'esclaves, servis à la machine sociale dans un formidable mouvement d'accaparement des ressources du Nouveau Monde pour la fortune de l'ancien.

    Le capitalisme contemporain présente des similitudes avec son passé le plus violent. Ce qu'on a décrit comme barbarie et dont aurait su triompher le siècle de la raison est constitutif de ce mode de production : l'esclavage et l'anéantissement des femmes n'étaient pas des processus fortuits, mais des nécessités de l'accumulation de richesse. L'auteur nous invite à par­tager son regard d'historienne et de féministe sur la situation actuelle et sur ses mécanismes.

  • « Pour faire simple, le féminisme est un mouvement qui vise à mettre fin au sexisme, à l'exploitation et à l'oppression sexistes. » Ainsi débute cette efficace et accessible introduction à la théorie féministe, écrite par l'une de ses figures les plus influentes, la militante noire-américaine bell hooks.

    Conçu pour pouvoir être lu par tout le monde, ce livre répond de manière simple et argumentée à la question « qu'est-ce que le féminisme ? », en soulignant l'importance du mouvement féministe aujourd'hui. Ce petit guide, à mettre entre toutes les mains, nous invite à rechercher des alternatives à la culture patriarcale, raciste et homophobe, et à bâtir ainsi un avenir différent.

  • Véritable bande dessinée encyclopédique, Hip Hop Family Tree retrace les années de formation du Hip Hop et l'évolution dynamique du genre, au travers des témoignages de personnalités et des performances des pionniers de ce courant - et des premières étoiles de la scène hip hop...

  • Peu après la publication de Surveiller et punir, Michel Foucault est amené à répondre à la question suivante : « Y a-t-il des "alternatives" à la prison ? » Foucault doute que l'imposition croissante de conditions restrictives en dehors de l'enceinte de la prison témoigne d'une rupture avec l'emprisonnement ; le progressisme pénal et le développement de techniques de surveillance sembleraient aller de pair.

    Ainsi ne s'agit-il pas tellement d'inventer des « alternatives », mais plutôt de savoir si l'on souhaite diffuser ou faire décroître le contrôle social. La lecture rétrospective d'« Alternatives » à la prison, loin de tarir les questionnements sur l'actualité criminologique, suscite de nombreuses interrogations quant à l'extension d'une société policée. Des textes de Sylvain Lafleur, Toni Ferri et Anthony Amicelle viennent actualiser cette analyse.

  • Cotton tales T.1 Nouv.

    Cotton tales T.1

    Loputyn

    Après un accident de cheval, Nicolas se réveille dans une énorme villa, sans aucun souvenir. Il ne reconnaît plus personne, ni le comte Moran, son père, ni Christopher, le serviteur qui semble le détester. Entouré par des lapins bizarres et inquiétants, qu'il semble être le seul à voir, pendant une promenade nocturne dans les grandes pièces vides de la maison, Nicolas rencontre une mystérieuse jeune fille, peut-être la seule qui partage ses étranges visions. La jeune fille, est-elle un fantôme ?

  • Face aux désastres entraînés par l'anthropocène et le capitalocène, il y a urgence à penser et agir différemment. C'est ce qu'Haraway propose de faire dans Vivre avec le trouble, en racontant d'autres histoires, en renouvelant notre rapport au temps et aux autres espèces.

    Prenant ses distances avec toute forme de futurisme (du salut technologique aux discours apocalyptiques) elle explore ces temps troublants et troublés que nous vivons afin d'y déceler les possibles qu'ils recèlent. Épaissir le présent, favoriser l'épanouissement multispécifique, générer des alliances improbables et des « parentèles dépareillées » pour ne pas céder à l'effroi ou l'indifférence, voilà ce à quoi nous invite ce livre.

  • Véritable bande dessinée encyclopédique, Hip Hop Family Tree retrace les années de formation du Hip Hop et l'évolution dynamique du genre, au travers des témoignages de personnalités et des performances des pionniers de ce courant - et des premières étoiles de la scène hip hop...

  • PETIT LECTEUR, PETITE LECTRICE, C'EST TOI QUI CRÉES TON AVENTURE ! Accompagne Mo le chaton à la recherche du Choukra, un dragon qui cause quelques ennuis aux villageois. Choisis tout.e seul.e tes actions et tes chemins en suivant les symboles et les onglets colorés. Fais des jeux, résous des énigmes, rencontre des amis. C'est toi le héros, l'héroïne !

empty