Privat

  • Tu n'as jamais rien compris à la mythologie grecque ? Tu t'embrouilles sur qui est qui et qui fait quoi parmi les divinités, les héros ou les monstres ? Tu veux savoir comment ça marche ?
    Voici 50 réponses aux 50 questions que tu te poses ou pas encore ! Elles te dévoilent avec humour les secrets de l'Olympe, les crimes, les colères et les amours des dieux.
    Des réponses courtes bouclées comme une petite histoire, qui forment un tout avec des illustrations et des typographies adaptées.
    À la fois ludique et pédagogique - ce qui peut en faire un bon outil pour les prescripteurs -, ce documentaire illustré, d'une belle approche graphique, s'articule autour de 50 questions, conçues en particulier pour les classes de 6e et de 5e.

  • Les oies ont-elles la chair de poule ? Le berger allemand comprend-il l'anglais ? Comment la grenouille est-elle devenue Miss Météo ? Pourquoi les abeilles n'ont-elles pas une taille de guêpe ? Et : Les animaux se brossentils les dents ? Curiosités et bizarreries du monde animal en 52 questions auxquelles répond un directeur de zoo expert en matière d'animaux indigènes et exotiques. Il connaît les réponses aux questions qui brûlent dans l'âme de chaque enfant et aussi de beaucoup d'adultes, et répond avec un enthousiasme et un humour contagieux servi par des illustrations irrésistiblement vintage...

  • Bretteur, querelleur, philosophe, poète, auteur de comédie, de tragédie, de romans utopiques, physicien, musicien...
    Savinien de Cyrano de Bergerac ne doit rien au héros éponyme d'Edmond Rostand. Et pourtant, c'est avec lui que tout commence. Qui n'a pas lu ou vu la pièce d'Edmond Rostand ? Mais qui a lu les oeuvres de Savinien de Cyrano de Bergerac ? Pour les uns, Cyrano est un fou spirituel, un fou sublime, pour les autres c'est un sage « plein de caprices et d'imagination ». C'est sans doute à des libertins cartésiens et athées comme Cyrano que l'on doit l'amorce des idées qui vont porter en germe le XVIIIe siècle, le siècle des Lumières. Victime de la mystérieuse confrérie de l'Index, c'est un homme de génie dont les conditions de sa trop brève existence n'ont pas permis de faire valoir tous les talents de philosophe, d'écrivain, d'inventeur... Mais qu'est-ce qui différencie le vrai Cyrano du personnage de fiction? Quelle est la part de Savinien dans Cyrano ? Un ouvrage qui éclaire sous un jour nouveau l'incontournable Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand.

  • Revivez l'histoire d'Astérion, le Minotaure, personnage emblétique de la mythologie grecque, dans cette lecture très graphique et actuelle de François Delarozière. Car le Minotaure n'est pas celui qu'on croit. Sa demeure est un labyrinthe qui s'étend sous la mer et les océans. Il voyage à travers le monde en empruntant les galeries qui relient les continents.
    Ariane, l'araignée géante, fille de Minos et de Pasiphaé est la gardienne du labyrinthe.
    Protectrice, elle utilise ses pouvoirs magiques pour guider son demi-frère Astérion vers sa future demeure afin qu'il retrouve solitude et tranquill ité.
    En fin de livre, des pages documentaires montrent, en photos, la machine impressionnante qu'est le Minotaure et son périple dans les rues de Toulouse.

  • Seules les pensées que l'on a en marchant valent quelque chose Nouv.

    La marche et la pensée sont deux activités étroitement liées : elles font toutes deux appel au corps et à l'esprit en même temps, elles visent toutes deux des sommets, elles réclament toutes deux des efforts et enfin, on est toujours payé au centuple de cette peine.
    Chaque marche laisse le randonneur à la fois vidé de ses forces et plein d'une nouvelle énergie. La nature nous dispense généreusement cette vitalité qu'une existence parfois trop étroite, prise entre les exigences du travail et de la vie quotidienne, étouffe en chacun.
    Le goût de l'essentiel et la recherche de ce qui est élevé rapprochent la marche et la philosophie. Leur pratique fortifie notre humanité, ne les négligeons pas.

  • Cinquante ans après sa disparition, André Raimbourg, dit Bourvil, reste l'un des artistes préférés des Français. Paysan exilé, la ville ne lui résistera pas. Il la fera rire, deviendra sa complice, lui racontera des mélodrames à se tordre, où il sera question de « cartes postales et de crayons », lui révélera son bon sens agricole « à bicyclette » et sa loufoquerie avec des castagnettes espagnoles made in France.
    C'est un faux naïf, mais un vrai malin. Ses chansons pinceront parfois le coeur, tel Le P'tit Bal perdu, puis il fera la démonstration de ses dons de comédien en choisissant des films où s'épanouira son talent de comique populaire. Il aimait la vie, sa femme et ses deux fils, il avait un corps d'athlète, il était de rire et de tendresse. Et Bourvil reste immortel, comme en témoignent les audiences records de ses films rediffusés à la télévision. Cet ouvrage, sorti chez Privat en 2006, et qui, à sa parution, a rencontré un large succès public et critique, méritait bien cette nouvelle édition.

  • Croyante ou athée, toute personne est influencée par ses traditions religieuses et culturelles. Celles-ci sont profondément enracinées dans le psychisme humain et dans la mémoire collective ; ce ne sont pas des vêtements que l'on peut mettre et ôter à sa guise. L'auteur rappelle dans cet ouvrage qu'il n'y a pas de paix possible entre les peuples sans connaissance réciproque ; le mépris et la peur de l'étranger sont toujours liés à l'ignorance. La compréhension de l'autre passe par la découverte de sa religion, qui fonde ses traditions et sa culture. Le défi actuel consiste à accepter de repenser les choses différemment, de prendre du recul face aux préjugés auxquels nous sommes confrontés, notamment à cause d'événements tragiques dans le monde.
    Avec près de 10 000 exemplaires vendus depuis sa première édition en 2003, et les droits vendus dans 4 pays, cette toute nouvelle édition est complètement revue et corrigée en tenant compte de tous les faits religieux marquants depuis sa première sortie.

  • Une plongée intemporelle au coeur du camino de Saint-Jacques-de-Compostelle ! Bien sûr, au fil des 400 pages de ce beau livre, il y a les étapes, les paysages, les lieux, le bâti, l'humain, la tradition. Mais l'auteur nous invite aussi à « goûter » les vins monastiques réputés, les produits savoureux issus des riches terres agricoles du sud de la France et du nord de l'Espagne, qui font une cuisine exceptionnelle dont la tradition se perd dans la nuit des temps... Au-delà de ce pèlerinage gastronomique et culturel, le maître-mot de cet ouvrage splendide est « vivez » ! En s'engageant sur les traces séculaires des premiers pèlerins et des moines du Moyen Âge, Dee Nolan fait un choix : celui de la simplicité et de l'authenticité, celui de vivre au coeur du vivant. En une ronde d'aubes et de crépuscules, c'est vers une rencontre avec l'essentiel qu'elle vous invite à marcher et vivre vrai, sous le regard du talentueux photographe.

  • Laïcité, l'avenir ensemble Nouv.

    Après Abdennour Bidar, Gilles Kepel, Pierre Rosanvallon, Michel Wieviorka et Gérard Noiriel, invités par le Département de la Haute-Garonne les années précédentes, ce sont trois spécialistes de la laïcité et du vivre ensemble en France, Fatiha Agag-Boudjahlat, Frédérique de la Morena et Georges Bringuier qui abordent, lors d'une conférence en décembre 2020, la question des intégrismes religieux dans notre société, sur le plan scolaire, juridique ou encore politique. Une réflexion nourrie par les questions du public sur les thèmes de la violence et de l'extrémisme au quotidien ; ce livre en est la transcription intégrale, revue par les auteurs.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Si l'âge d'or nous est promis, ce sera au prix de grands sacrifices... Mais qui ne voudrait savoir ce que l'avenir lui réserve ? Nostradamus (1503-1566) était un apothicaire français mais également médecin et astrologue du XVIe siècle. Ce personnage emblématique est célèbre pour ses Prophéties, un ouvrage publié le 4 mai 1555. Rappelons que celles-ci sont partagées en 12 chapitres, les fameuses « Centuries ». Les quatrains de Nostradamus sont connus pour annoncer de grands bouleversements.
    Certains se sont vérifiés. Ses prédictions pour l'an 2020, que ce soit en France et dans le monde, se révèlent assez troublantes et n'ont rien de bien réjouissant. Selon Nostradamus, 2020 serait une année critique (mais elle n'annonce pas pour autant la fin du monde) : il y prédit surtout une transformation du monde tel qu'il est connu actuellement et la renaissance de l'humanité.

  • Après Abdennour Bidar, Gilles Kepel, Pierre Rosanvallon et Michel Wieviorka, invités par le Dé- partement de la Haute Garonne les années précédentes, Gérard Noiriel, spécialiste de l'histoire de l'immigration en France, a abordé lors d'une coférence en décembre 2020 la question des « valeurs progressistes de la République et du rôle civique de la science et de la culture pour combattre les discours de haine ». Une réflexion menée de concert avec le public sur les violences et l'extrémisme au quotidien et dont ce livre reprend le contenu intégral entièrement revu par l'auteur.

  • 1960-1970

    Jean-Marie Perier

    • Privat
    • 14 Novembre 2019

    Dans ce livre, Jean-Marie Périer nous ouvre les portes de la gigantesque galerie que fut le début de sa carrière de photographe dans les années 1960-1970. Il emmène le lecteur à la rencontre des icones naissantes de cette période aussi bien en France qu'à l'international. Johnny Hallyday, Jacques Dutronc, Françoise Hardy ou encore les Beatles ou Marianne Faithfull se succèdent à travers les pages et s'offrent au lecteur à travers l'objectif de Jean-Marie Périer. Près de 400 photos (dont 150 inédites), noir et blanc ou couleur, grand ou petit format, retracent une époque immortalisée par l'un de ses plus grands photographes. Le livre alterne photos et, pour le première fois, de longs textes qui se complètent et plongent le lecteur au coeur des deux décennies. Jean-Marie Périer y évoque sa vision de cette génération qu'il a connue et côtoyée et livre des anecdotes intimes sur des personnalités qui ont marqué une époque et sont entrées dans la légende.

  • « Un matin, je me suis arrêté au bord d'un muret, pour simplement regarder les moulins et les dalles de la rue principale polies par le temps, en goûtant, pour le plaisir de goûter, la pierre, le soleil, le vent, l'empreinte des hommes dans la pierre et dans le temps. Perdu dans le sentiment de baigner dans la douceur du monde, je fus soudain ramené à la réalité par une voix à mes côtés. C'était une dame sans âge, comme il y en tant dans le monde méditerranéen. Petite, des cheveux gris, des lunettes et l'air doux. » Se aressi Amorgos » (» Ça vous plaît Amorgos !») - me dit-elle. »Me aressi poli» ( Ça me plaît beaucoup») -, lui répondis-je. À quoi elle ajouta : »Stin Amorgos imaste konda tout theou» . (» À Amorgos on est tout près de Dieu»). En entendant cette parole, j'ai su tout de suite que je ne l'oublierai jamais. Elle m'avait traversé en résonnant au plus profond. Les Anciens grecs parlaient ainsi. Héraclite parlait ainsi. Il y a encore des Grecs pour parler ainsi. En France, en Occident, plus personne ne parle ainsi ».

    Dans Le rêve perdu de la sagesse grecque, dont cet extrait plante à la fois le décor et le message, le philosophe Bertrand Vergely exprime ce qui fait l'essence la Grèce, de sa beauté, de sa sagesse et du bonheur qu'elle dispense quand on a la chance - comme lui régulièrement - de pouvoir y voyager.
    Cette profondeur est au coeur de la Grèce. Toutefois, on n'y pense pas toujours. Aussi peut-on parler de « rêve perdu ». Ce livre, qui a toute sa place dans Loin de Paris, est à la croisée de 5 chemins : ses voyages dans toute la Grèce depuis 1971, la philosophie bien sûr, puis l'orthodoxie et le mont Athos à travers les 32 séjours de l'auteur, et enfin un dialogue avec sa compagne Sophie.

    Et comme fil conducteur : l'homme divin, cet homme étant le modèle de l'homme idéal recherché par les Grecs ; cet homme étant encore présent dans le fond de la mentalité des Grecs d'aujourd'hui. Il en résulte un voyage littéraire, philosophique et spirituel, combinant images de lieux visités, pensées philosophiques, analyses des grands penseurs anciens, et dialogues actuels autour des Anciens et de notre époque à propos de l'homme divin.

    Philosophiquement ce parcours donne 7 chapitres intitulés : Parménide l'initié, Héraclite l'éveillé, Platon le visionnaire, Aristote le maître, Épicure le rebelle, Épictète le sage et Palamas le saint. En termes de voyages il fait passer le lecteur par le Pilion, Santorin, Athènes, Stagyre dans le Nord de la Grèce, lieu de naissance d'Aristote, Naxos, le Péloponnèse, le mont Athos. Ainsi que par des incursions à Thessalonique, en Épire, à Ioanina, à Simi, à Patmos, à Épidaure et à Delphes.

  • Les plus beaux contes d'Occitanie pour les enfants réunis dans un seul livre, à lire et à relire, pour rêver et s'émerveiller. La légende du marteau d'Or du Tarn-et-Garonne, des souliers de peau de pou du Comminges, de la fée aux grosses-lèvres de la montagne Noire ou de l'anneau de la princesse des Corbières... Ces contes nous viennent de toute l'Occitanie, et parlent d'un temps où l'on croyait aux histoires fabuleuses et fantastiques. Où la langue et l'imaginaire reliait les gens entre eux.

  • Dans cet ouvrage, découvrez plus de 150 mots, expressions et autres curiosités d'origine occitane.
    Certains sont utilisés dans le français entendu dans l'ensemble de l'aire linguistique occitane : la cagne, boudu, escagasser, bufadou... D'autres mots venant de l'occitan sont mêmes passés dans le français employé dans l'Hexagone : pétanque, castagne, bidasse, gnaque... Tous ces mots font partie de notre quotidien. En quelque sorte, vous parlez déjà occitan sans vous en rendre compte !
    Retrouvez des mots mais aussi des toponymes et même des patronymes d'origine occitane. L'occitan n'est donc pas une langue du passé. Elle est bien présente et même capable de s'adapter à l'évolution de notre société. Ce livre présente également des néologismes : comment dit-on en occitan un selfi e, une trottinette ou une tablette numérique ? Réponse assurée dans ce livre qui s'adresse à tous : que vous parliez occitan ou non, que vous habitiez en Pays d'oc ou non, vous aurez tout le plaisir de découvrir ou redécouvrir les mots venant de cette belle langue d'oc.

  • Le Caravage de Toulouse, c'est une histoire que l'on a du mal à croire. Dans un mystérieux grenier en Haute Garonne, un jour, on trouve un mystérieux tableau. Maître Labarbe, commissaire priseur à Toulouse est appelé pour estimer la toile.
    Une fois sur place, il passe un coton imbibé d'eau sur un regard qui l'a tout de suite frappé, celui d'une personne âgée au visage tout ridé. Là il a une révélation. Ce tableau n'est pas commun, il doit dater du XVIIe siècle.
    Il prend une photo et l'envoie sur le champ au cabinet d'Eric Turquin, expert parisien.
    Ainsi commence l'incroyable histoire du tableau attribué à Caravage, ce peintre maudit qui passera sa vie à fuir pour mourir, à 38 ans, sur une plage de Toscane.
    C'est à Naples en 1607, que le maître du clair obscur aurait peint cette scène dramatique, puissante et violente tirée de la Bible : Judith décapitant le général assyrien Holopherne sous les yeux de sa servante Abra.
    Abra, celle dont le regard avait frappé Maître Labarbe le jour où il vit le tableau pour la première fois. Tableau qui cinq ans plus tard sera vendu à un prix astronomique à un riche collectionneur étranger deux jours avant que ne se tienne la vente aux enchères attendue depuis des semaines comme un grand show à la Halle aux grains, lieu emblématique toulousain. Et ce tableau n'a pas encore livré tous ses secrets.

  • Michel Pastoureau imagine une petite histoire autour de la couleur verte, sa couleur préférée. Cette couleur a pourtant longtemps joui d'une mauvaise réputation. Le spécialiste des couleurs reviendra sur l'historique de cette couleur.
    À travers les aventures du petit Lucien, Michel Pastoureau parlera du vert des feux tricolores, de l'écologie, de la défense de la nature. Autant de thématiques que les enfants pourront explorer en s'amusant.

  • L'amour est impétueux ; il peut nous porter vers une démesure qui dépasse notre volonté. Nous ne pouvons ni l'expliquer ni le faire taire. Et notre liberté se perd dans cette ignorance. Alors surviennent l'inquiétude, la souffrance, jusqu'à, parfois, la perte de soi. Denis Faïck propose ici d'entrer au sein d'un sentiment incontrôlé, qui nous emporte souvent au-delà de la raison, dans l'élan du coeur qui nous enchaîne.
    En regard de ce qu'en ont écrit divers philosophes et d'une réflexion plus personnelle, ici, facile d'accès et lumineuse. L'auteur nous invite, et c'est le sens du livre, à penser l'amour différemment, afin de le vivre non plus seulement comme un sentiment irrationnel qui s'impose à nous, mais comme une liberté qui se déploie au sein même du sentiment amoureux. Une étrange liberté... à apprivoiser.

  • Une véritable mine de savoirs, pour s'émerveiller, découvrir et comprendre les Pyrénées.
    Traitées d'une façon vivante et ludique avec des illustrations vives, stylisées et colorées, les connaissances, claires et précises, s'organisent sous forme d'un abécédaire pour mieux satisfaire la curiosité des pyénéistes en herbe ! L'histoire locale, la géologie, le pastoralisme, la géographie, la nature, les animaux, les sports sont mis à la portée de toute la famille. Des petits encadrés éclairent les notions difficiles.

  • Tout juste quelques semaines après avoir découvert le trésor de son ancêtre, la jeune Pastelle a toujours du mal à dompter son nouveau pouvoir. Heureusement c'est la fin de l'année scolaire, et le Club de la Violette quitte la Farlabiquerie pour passer l'été dans la demeure de la famille Isaure, le manoir des Fleurs. Dans cette immense maison aux allures de château enchanté, les vacances ne s'annoncent pas de tout repos ! Disparitions, trafic de plantes, secrets de famille...
    La comtesse de Tataragne ne serait-elle pas encore une fois derrière tout ça ?
    Pastelle, Cassian, Amaury, Aubin et Antonin sont bien décidés à percer les mystères du Triangle Bleu pour le découvrir.

  • Pyrénées ariégeoises

    Collectif

    • Privat
    • 8 Octobre 2009

    A l'occasion de la création du Parc naturel régional (PNR) des Pyrénées ariégeoise en 2009 sous l'égide du conseil régional de Midi-Pyrénées, voici l'occasion d'évoquer en un seul ouvrage une grande partie de la montagne et du piémont ariégeois (Volvestre, Plantaurel, Couresans, Barguillère, Tarasconnais et Vicdessos) à travers les hommes qui les côtoient et y habitent. Outre une présentation du territoire du PNR des Pyrénées ariégeoises. Les auteurs sont aux côtés des acteurs sur le terrain pour évoquer ce pays. L'ouvrage s'attarde aussi sur le hommes vivant en altitude une partie de l'année : bergers, éleveurs, gardiens de refuge..., aux prises avec une montagne magnifique, mais qui se mérite. Le patrimoine et le bâti propres ) ce territoire ainsi que les acteurs sociaux qui travaillent à le conserver ou à le mettre an valeur sont également évoqués.

empty