Didier Sorbé

  • À l'assaut du château, escortées de deux guides ou témoins de choses bien étranges : les montagnes. Ils en ont rêvé. Rêve doux, rêve passionné, romanesque, délicat, savant, et ses pointes d'ironie. Du XVIe siècle jusqu'à la photographie contemporaine, une réévaluation parallèle de l'image de paysage et de ses procédés a stimulé leur recherche, qui rend hommage à deux moments dont ils réveillent l'émotion : la Renaissance ou l'invention, les romantiques ou l'instant sublime - à son crépuscule naquit la photographie.
    Ces montagnes, ce sont les Pyrénées ; ce château, c'est celui d'Henri IV ; ces découvreurs tenaces, Enrique Carbó et Didier Sorbé, photographes. Ils n'ont cessé d'explorer, de saisir, de mélanger, d'agiter, en ingénieux chimistes du paysage, en artisans de la perfection. Soigneusement organisé en un subtil et précieux recueil de 47 vues, toutes montagnardes, leurs travaux en altitude semblent se jouer au miroir d'un dispositif de capture installé sur le site même (aile sud des logis royaux, escarpe pittoresque du parc, tranquilles dépendances enfouies dans la verdure face à la chaîne).
    La disparition de Didier Sorbé, en pleine montagne, dans les premiers jours de l'automne 2017, imprime un signe de douleur et de mystère au propos, mais elle interroge sans l'affaiblir la géniale dualité de l'oeuvre d'un même souffle, selon deux langages plastiques traversant toutes les frontières et ne cessant, chacun de son versant, de contempler les montagnes.

  • Le travail de Didier Sorbé s'inscrit dans la tradition des « missions photographiques », qui, à partir de la deuxième moitié du XIXe siècle, permirent d'engranger par milliers des clichés d'édifices remarquables de la France. Séraphin Médéric Mieusement (1840-1905) parcourut ainsi à plusieurs reprises les Pyrénées-Atlantiques. Reprenant à son compte la démarche et les partis pris de ce photographe, Didier Sorbé allie dans ses oeuvres point de vue documentaire et expression personnelle, dialogue entre passé et présent, tradition photographique et haute technicité. Les 17 sites revisités s'offrent alors comme prétexte à une découverte (ou redécouverte) de ces richesses patrimoniales.

  • Les Pyrénées nous apprennent le voyage, le rêve, l'histoire du monde et l'humilité devant la nature.
    Cet album de sublimes photographies nous propose un voyage unique. Au plus haut des monts, au plus profond des vallées, en hiver féerique quand scintille et règne la neige, en été glorieux quand jaillit et s'illustre le soleil, les Pyrénées nous enchantent et nous font rêver.
    Poésie...
    Les Pyrénées, une symphonie de formes rudes et belles où vibre l'imaginaire des hommes, une palette de lumières naturelles et magiques d'où s'élève notre esprit. Vers ces cimes altières, nos mots se hissent et parfois s'effacent pour laisser dire le silence de la beauté.
    Civilisations...
    Les Pyrénées, un lien tangible entre deux grandes nations, la France et l'Espagne.
    Nous découvrons ce lien charnel entre l'Atlantique et la Méditerranée, entre le monde nouveau générateur de découvertes et le monde antique berceau de nos civilisations européennes.
    Ouverture...
    Les Pyrénées, de la Catalogne au Pays Basque, offrent, de saison en saison, une vaste variété de paysages et de modes de vie. Le Canigou, le Vignemale, le Pic du Midi d'Ossau, les Aiguilles d'Ansabère, le Cirque de Gavarnie, les pics d'Aneto, d'Anie et d'Orhy... voici autant de lieux illustres et de sommets célèbres qui nous apprennent à mieux aimer cette montagne pyrénéenne, ses multiples splendeurs, les hommes qui y vivent avec leurs traditions ancrées dans la nature.

  • Le quatuor qui signe ce livre est né de la traversée de l'Atlantique à la Méditerranée effectuée en 2004 par Didier Sorbé et Marc Girard. Ils ont été rejoints sur le papier par Olivier Delord et Jean- François Labourie pour parvenir à une somme originale associant quatre points de vue complémentaires. Celui d'une philosophie de la marche et de la montagne, celui de la photographie comme trace et expression du paysage, celui de l'itinéraire et de sa mise en oeuvre, celui du pyrénéisme riche à tous égards et dans lequel s'inscrit l'aventure des deux protagonistes.
    Ce livre doit aussi sa singularité à l'adéquation de la mise en page quant à l'articulation de la forme et du contenu ainsi qu'au soin apporté à toutes les étapes d'une fabrication au long cours. Il est à découvrir, à regarder, à parcourir, à apprécier comme promesse de randonnées à venir.

empty