Langue française

  • Alain Boyer, philosophe et écrivain, intervient comme formateur auprès de professionnels du travail éducatif et médico-social.
    Ce Guide philosophique en deux volumes retrace l'essentiel de son enseignement qui s'est construit à partir du questionnement adressé aux étudiants en formation : quelles notions, quels concepts vous seraient utiles pour que vous puissiez encore mieux comprendre à quoi vous renvoie votre métier d'être en relation avec autrui ? En effet, les mots que nous employons façonnent à notre insu notre vision du monde, et bien des opinions et des façons d'agir sont considérées à tort comme allant de soi.
    Mieux vaut s'en rendre compte pour pouvoir se situer par rapport à elles et agir avec autant de pertinence que possible. Comme le dit Eric Trappeniers, qui a inscrit dans les formations de l'Institut de la famille de Toulouse et de Lille, l'heure de la philosophie, " la force d'Alain Boyer est de ne pas séparer la philosophie de la vie quotidienne, c'est-à-dire de relier les choses les unes aux autres d'une façon qui ne fragmente pas réflexion et quotidien : celle-là naît de celui-ci, qui à son tour en est modifié.
    La philosophie chemine avec la vie, qui s'en retrouve imprégnée du souci du bien commun. Ainsi ce qu'il dit aide chacun non seulement à penser sa pratique mais encore à apprendre à la penser par lui-même en s'appropriant les outils mis à sa disposition. Le texte renvoie à la fois à notre héritage philosophique, force de résistance ou capital de ressources, mais aussi tout bonnement à ces questions de bon sens qui n'ont guère besoin de se parer de déguisements théoriques pour avoir l'air plus pertinentes ou plus justes.
    Chacun ici est amené à se faire une opinion plutôt que de suivre comme allant de soi une conceptualisation dans l'air du temps. Que l'on soit formateur, directeur d'institution, médecin, psychologue, chef de service, éducateur, enseignant, assistant social, chacun s'y retrouve. " Dans ce premier tome, intitulé " La loi de l'échange ", Alain Boyer explore les concepts : la dette ; la place et le rôle ; la médiation ; le sujet ; le nom ; le corps ; la loi ; l'interdit ; l'individu ; l'autorité ; le bien commun ; la religion ; la violence ; l'émotion.
    Autant de thèmes qui donnent à penser l'essence du travail éducatif et médico-social.

  • Il s'agit du traitement philosophique de thèmes suggérés par les professionnels à partir de leur pratique quotidienne. Au-delà des approches sociologiques et psychologiques dont ils ont l'habitude, l'objectif est de montrer que bien des façons de penser et d'agir qui paraissent aller de soi sont lourdes de présupposés insoupçonnés. En prendre conscience libère la réflexion pour envisager d'autres façons possibles d'agir, d'éduquer et de soigner.

  • Alain Boyer, philosophe et écrivain, intervient comme formateur auprès de professionnels du travail éducatif et médico-social.
    Après le succès de ses deux précédents volumes, il nous propose ici de nous interroger sur le désir du sujet : faute que son appel à être reconnu soit entendu, le désir du sujet insiste à travers parfois, des comportements aberrants. Comment y être attentif et lui ouvrir le champ ? Comme les deux tomes précédents, celui-ci est la rédaction, après mise à l'épreuve, des cours professés devant des praticiens du travail éducatif et médico-social au cours de sessions de formation, de séminaires et d'interventions dans diverses institutions.
    Les thèmes traités sont ceux proposés par les professionnels eux-mêmes à partir de leur pratique. L'éclairage sous lequel sont analysées nos façons de faire et sont élaborés les outils qui permettent de réfléchir ensemble est le souci du bien commun et le rappel que nous sommes des vivants politiques et citoyens. Comme le dit Eric Trappeniers, quia inscrit dans les formations de l'Institut de la famille de Toulouse et de Lille, l'heure de la philosophie, " la force d'Alain Boyer est de ne pas séparer la philosophie de la vie quotidienne, c'est-à-dire de relier les choses les unes aux autres d'une façon qui ne fragmente pas réflexion et quotidien celle-là naît de celui-ci, qui à son tour en est modifié.
    La philosophie chemine avec la vie, qui s'en retrouve imprégnée du souci du bien commun. Ainsi ce qu'il dit aide chacun non seulement à penser sa pratique mais encore à apprendre à la penser par lui-même en s'appropriant les outils mis à sa disposition. " Le texte renvoie à la fois à notre héritage philosophique, force de résistance ou capital de ressources, mais aussi tout bonnement à ces questions de bon sens qui n'ont guère besoin de se parer de déguisements théoriques pour avoir l'air plus pertinentes ou plus justes.
    Chacun ici est amené à se faire une opinion plutôt que de suivre comme allant de soi une conceptualisation dans l'air du temps. Que l'on soit formateur, directeur d'institution, médecin, psychologue, chef de service, éducateur, enseignant, assistant social, chacun s'y retrouve. " Dans ce troisième volume, intitulé " Le désir du sujet ", Alain Boyer explore les concepts : le plaisir ; le désir ; le respect ; la beauté ; l'image ; l'écriture ; le projet ; le mal ; la morale ou la loi.

empty