Philippe Pelaez

  • "Rien ne grise comme le vin du malheur." Ferdinand est un tire-au-
    flanc, un planqué qui simule une infirmité pour échapper à la guerre
    et éviter de se retrouver en première ligne, dans les tranchées face
    aux Allemands. Profiteur sans scrupules, il a fait fortune dans le
    commerce d'un pinard douteux et frelaté qu'il vend à l'armée, allant
    même jusqu'à nuire à la concurrence pour être le seul fournisseur
    des poilus. Alors qu'il écoule son vin près de la ligne de front,
    Ferdinand se retrouve malgré lui engagé dans le conflit et devient,
    avec ses compagnons d'infortune, prisonnier d'une tranchée prise
    entre deux feux.

  • 2017, un homme est retrouvé mort dans les égouts de Londres.
    Lenquête se dirige rapidement vers la petite amie du défunt, car
    leur liaison a été arrangée par leur employeur commun, Nicholas
    Zaroff. Ce mystérieux oligarque russe na en fait quun seul but : se
    venger de ceux qui, 170 ans auparavant, ont causé la perte de son
    aïeul. Pour y parvenir, il va réunir leurs quatre descendants et les
    /> traquer dans une vaste chasse à lhomme

  • Parfois, il est des secrets qu'il vaut mieux taire. Pour les
    habitants du village, il a beau s'être engagé, il n'est qu'un
    planqué. Un militaire de bureau qui a évité les zones de combat. Et
    surtout, un lâche qui a fui, grâce à l'armée, les durs travaux de la
    ferme. Personne ne lui pardonne d'avoir abandonné sa famille, alors
    que son frère est cloué sur une chaise roulante, victime d'un
    accident de tracteur pendant son absence. D'enfant du pays, Joseph
    revient en paria. Par bonheur, l'honneur du village est sauf : le
    fils du cafetier, lui, a réellement combattu en Algérie. Mais quand
    il revient à son tour de la guerre, son récit va bousculer bien des
    certitudes.

  • En 1848, l'étrange docteur Moreau invite dans son manoir du Yorkshire quatre hommes et femmes illustres du siècle victorien : Mary Shelley, Charles Darwin, Richard Burton et Emily Brontë. Son but : leur présenter les résultats de ses extraordinaires expériences. Mais grande est la frustration du docteur lorsqu'il constate que c'est le dégoût et l'horreur qu'il a suscités chez ses hôtes, en particulier chez Mary Shelley, qui semble l'avoir reconnu...

  • Marie-Madeleine Madac-Miremont vit de la vente de ses tartes aux épinards. Plutôt mal, convenons-en. Jusqu'au jour où elle reçoit du Yémen un colis contenant des plantes rangées en bottes. Dès qu'elle y goûte, Marie-Madeleine comprend le parti qu'elle peut tirer de ces herbes inconnues. Car cet ingrédient dont elle commence à agrémenter ses tartes n'est autre que du Khat, une drogue africaine aux effets euphorisants.
    Que le colis soit arrivé là suite à une erreur de routage, Marie-Madeleine n'en a cure... Pas plus que des conséquences sur l'humeur ni de ses clients, ni des destinataires - et propriétaires légitimes - de son nouvel ingrédient.
    Une comédie contemporaine menée au rythme des situations cocasses et des jeux de mots désopilants.

  • Nous sommes en 2082, près de Jupiter. Les vaisseaux Achlys et Hybris, commandés respectivement par Pavel Vonichev et Sylan Kassidy, continuent leur mission :
    Pour l'Hybris, il s'agit d'assembler les éléments qui formeront la future base sur Callisto ; les membres de l'Achlys, eux, récoltent des minerais sur (617) Patrocle dans des conditions extrêmes, les perturbations magnétiques se faisant plus intenses. Mais soudain, alors qu'un étrange nuage bleu se forme au voisinage de l'astéroïde, une navette incontrôlable vient se crasher sur le vaisseau, endommageant gravement les déflecteurs censés protéger l'équipage de l'Achlys de la magnétosphère de Jupiter.

  • Après avoir mis hors d'état de nuire une bande de trafiquants de drogue, Marie-Madeleine Madac-Miremont se voit recrutée par les services de renseignement français pour une opération délicate à Londres. Sans savoir parler un mot d'anglais, la fougueuse Française doit s'infiltrer dans un restaurant géorgien afin de surveiller un gang particulièrement dangereux. Elle sera aidée dans sa mission par un chauffeur de taxi belge azimuté et fan de Death Metal, et rejointe par sa fille Sarah qui devient l'objet d'un odieux chantage... Sur fond de coupe du monde de rugby, ce deuxième tome de la série persiste dans la veine de la comédie contemporaine, menée au rythme de situations cocasses et de jeux de mots désopilants...

  • Une réalité alternative terrifiante permettra-elle à l'humanité de
    réfléchir sur ses erreurs passées ? 2082 Une planète inconnue, un
    climat glaciaire, une atmosphère viable, mais un environnement
    hostile. Alors que deux de ses hommes viennent de disparaitre,
    victimes d'êtres monstrueux à l'aspect vaguement humain, le
    commandant Sylan Kassidy ne peut que se rendre à l'évidence :
    l'Hybris ne peut pas repartir. Assailli par les créatures qui
    trouvent le moyen de pénétrer dans le vaisseau minier, faisant une
    victime supplémentaire, l'équipage est obligé de s'enfuir à bord
    d'une navette de secours. Depuis le début de leur mésaventure, les
    hommes et les femmes de la mission Orus restent en contact radio avec
    la terre. Leur interlocuteur privilégié ? Le président des États-
    Unis, Ashton Saint-John, qui voit d'ailleurs dans l'épopée du
    commandant Kassidy une formidable opportunité pour l'humanité, sur
    Terre. Car celle-ci se meurt, victime de la folie des hommes qui
    n'ont eu de cesse de s'entretuer depuis des décennies, depuis 2070,
    lorsque le président Lyndon Cooper, opposé à l'alliance sino-russe, a
    fait le choix de la guerre bactériologique et chimique, de la guerre
    nucléaire. Le choix de l'holocauste. Proche d'une aventure
    classique de science-fiction qui pose le progrès scientifique comme
    toile de fond, l'univers de Alter est clairement revendiqué et
    assumé, puisque le récit se tourne résolument vers l'anticipation et
    la dystopie : le lecteur est projeté dans un futur proche, balisé
    d'éléments facilement identifiables qui dévoilent les conséquences
    désastreuses d'un conflit planétaire.

empty