Lombard

  • Considérant que tous ses congénères sont de faux bien-portants, un Schtroumpf s'improvisera médecin. Un hôpital sera dès lors construit qui, grâce aux bons soins de la prévenante Schtroumpfette, se remplira vite des cas les plus farfelus. Mais, l'initiative suscitera des émules et une belle pagaille dans le village

  • Un des Schtroumpfs qui aime observer les comportements de son entourage, s'est en effet rendu compte que le moindre petit événement était souvent déformé par le bouche à oreille et qu'une peccadille pouvait prendre des proportions démesurées Ce Schtroumpf a donc décidé de créer un quotidien d'information qui relatera très exactement les faits qui se passent dans son village ! A sa demande, le Schtroumpf Bricoleur invente une machine qui lui permettra de l'imprimer. Peu de temps après, paraît ainsi un journal titré «Le Schtroumpf à la Une» ! Son créateur et animateur qui se fait maintenant appeler le Schtroumpf Reporter, ne tarde pas à s'attirer certaines inimitiés : dans sa recherche de la vérité, il met effectivement en lumière des inégalités dans la façon dont le village des Schtroumpfs est administré

  • Yakari, un enfant sioux, a vu Grand Aigle en rêve. Il le reverra «pour de vrai» le jour où il aura réussi à lui ressembler. Yakari essaie de voler, en vain. Puis il sauve son amie Arc-en-Ciel, attaquée par une mère puma. Enfin, il délivre le poney Petit Tonnerre, coincé dans un éboulis.

    Grand Aigle offre alors à Yakari sa plus belle plume et lui révèle qu'il est son totem. Mais personne ne croira ce papoose affabulateur...
    Yakari quitte le camp. Il verra qu'il peut parler avec tous les animaux !

  • Ce n'est pas en comptant les mouches au plafond que l'on devient fort en maths...

    C'est qu'il faut être drôlement débrouillard pour réussir à se soustraire au doigt interrogateur de l'instituteur et à l'humiliation du bonnet d'âne ! Et cette Léonie qui déteste les copieurs ! Alors, les réponses qu'il n'a pas pu voler à sa voisine, Ducobu les invente. Mal lui en prend car, bien que très fertile, son imagination lui joue souvent de vilains tours et ses traits de génie échouent régulièrement «au coin» !

  • Quand le Grand Schtroumpf est en voyage, il se passe de drôles de choses au village des Schtroumpfs. Ceux-ci en profitent souvent pour faire mille et une bêtises Cette fois-ci, le Schtroumpf Bricoleur a décidé d'inventer des machines pour alléger le dur labeur du Schtroumpf Boulanger, du Schtroumpf Meunier et du Schtroumpf Bûcheron. Très vite, ces inventions suscitent l'intérêt de toute la communauté. Séduits par la vie facile, les Schtroumpfs réclament tous des mécaniques qui les aideront à accomplir leurs tâches quotidiennes, même les plus banales. Bientôt, le village est ainsi envahi par une multitude de robots aux fonctions les plus variées...

  • Yakari entend des voix... Yakari ne sait plus où donner de la tête... Yakari va disjoncter...

    Quel est donc ce piège où des flèches mystérieuses l'ont emmené ? Ce n'est qu'une farce énorme, montée par les affreux jojos Tout-Sucre et Tout-Miel, deux oursons jumeaux issus de parents complètement dépassés : Lune-de-Miel et Bourdon Dodu !

    Yakari est attiré à l'intérieur d'un terrier aux multiples galeries...

  • L'Elève Ducobu est un gamin sympathique et farceur, mais un cancre notoire. Une «qualité» qui n'est pas de tout repos. C'est qu'il faut être drôlement débrouillard pour réussir à éviter l'humiliant bonnet d'âne ! Bien sûr, il y a sa voisine Léonie qui sait tout sur tout. Mais, cette chipie déteste les copieurs... Alors, les réponses que ses oeillades ne lui ont pas apprises, Ducobu les invente !

  • Ducobu suivrait-il les pas d'Albert Einstein ? L'éternel abonné au 0 passe tout d'un coup à 280 !
    Oui, vous avez bien lu. Un test de Q.I. a révélé que le roi des cancres usurpait son trône, ravalant du même coup Léonie Gratin au rang de génie de seconde main. L'Education Nationale se remettra-t-elle d'un pareil séisme ? Monsieur Ducobu, pour sa part, prend le problème très au sérieux. Quel genre de père serait-il s'il ne se consacrait pas entièrement à la guérison de ce «kuhi» si effrayant ?!?
    Courage, notre cancre préféré ne quittera pas les verts pâturages de l'insouciance si facilement !

  • Pour Ducobu, notre irréductible «z'héros» que nombre d'écoliers rêvent d'imiter, mais auquel aucun n'oserait ressembler, la liste des bévues s'allonge. Que les chiffres se multiplient, s'additionnent, se soustraient et se divisent en pagaille aux cours de maths, rien de plus logique. Mais s'il viennent en plus embrouiller l'Histoire, cela provoque immanquablement des histoires ! Surtout lorsque, plus hargneuse que jamais, votre voisine de classe Léonie omet sciemment de vous signaler que l'instit vient de passer d'une matière à l'autre. Alors, forcément, quand un 1515 vous arrive tel un uppercut en pleine sieste, cela surprend plus qu'un coup de massue à la bataille de Marignan... Et cela vous dérègle le compteur !

  • Ducobu a profité des vacances pour suivre des leçons particulières chez Melle Retors, institutrice à la retraite. Première révision, celle de la table de multiplication et son habituelle pierre d'achoppement : 6 x 7. Pour stimuler son élève, la brave enseignante a inventé un petit jeu : à chaque bonne réponse, il aura un chocolat et, à chaque erreur, c'est elle qui l'aura. Comment faire pour que la boîte de friandises ne soit pas entièrement vidée par la bonne vieille ? Ces cours de rattrapage auront par ailleurs été l'occasion d'une surprenante révélation : parmi les cancres que mademoiselle Retors a connus, il y en a un qui lui a donné bien des soucis, un certain... Gustave !

  • M. Latouche, l'instituteur, n'en croit pas ses yeux : Ducobu, le roi des cancres, le fortiche de la triche, le «z'héros» absolu de la classe, est manifestement ravi de rentrer à l'école ! A quoi attribuer cet enthousiasme miraculeux ? Pendant les vacances, notre amour de potache a suivi une méthode d'apprentissage révolutionnaire sur internet. En se branchant chaque soir sur «www.cr@ck», il a ainsi pu emmagasiner une quantité ahurissante de connaissances pendant son sommeil ! De toute évidence, ses résultats aux interros le prouvent, la méthode est d'une efficacité époustouflante. Elle n'en a pas moins ses failles... surtout quand, tiens-tiens, Léonie est absente !

  • Toujours prompte à lever le doigt dès qu'une question est posée et à démontrer ainsi qu'elle a bonne réponse à tout, la championne du savoir, Miss Léonie, vient d'en faire la douloureuse expérience : elle s'est bloqué un muscle de l'épaule et elle s'en est retrouvée avec une main coincée en l'air ! M. Latouche, l'instituteur, n'est pas non plus à l'abri des pénitences. Lui qui, imbu de son autorité et de son intelligence supérieure, se croit le plus fort, trouve souvent en notre amour de potache plus malin que lui. En affrontant Ducobu au "cric-crac", le jeu qui réalise les voeux, il n'avait certainement pas prévu dans quelle situation ridicule, cela l'entraînerait.

  • C'est la rentrée scolaire pour tout le monde. Pour Léonie, c'est le moment de rattraper le temps d'apprendre perdu pendant les vacances. Pour Ducobu, c'est l'occasion enfin revenue de se marrer avec les copains et de tester l'efficacité de nouvelles techniques de triche.
    Au grand désespoir de son instit M. Latouche, l'élève Ducobu additionne les 10/10 ! Ceux des arrivées en retard, des excuses tirées par les cheveux, des chahuts et des jeux de mots stupides. Ah, s'il n'y avait pas ces foutues règles de grammaire compliquées à souhait et ces stupides tables de multiplication qui vous sapent l'envie d'étudier !
    Avec la rentrée, les dures réalités de la vie quotidienne à l'école ont repris le dessus et Ducobu doit se faire à l'idée qu'il lui faudra encore et toujours redoubler d'astuces et de débrouillardise pour échapper à humiliation du bonnet d'âne et aux punitions. Même si c'est toujours un plaisir de retrouver Néness et Rotule au coin...

  • Quand il est apparu dans le quotidien du toujours génial inventeur Léonard, le chat Raoul ne se distinguait que par un magnifique pelage à rayures rousses et noires. Peu à peu, le bon gros minet s'est ainsi mis à parler, d'abord à lui-même, puis à l'ingénue souris Bernadette et enfin aux humains. Si son rôle actuel est indispensable à l'humour chatoyant des gags, Raoul n'a rien perdu de ses instincts félins pratiquant avec un égal entrain la course poursuite et d'obstacles, les sauts en longueur et en hauteur, l'escalade et, pour récupérer de tant d'efforts, le ronron.

    Léonard, le célèbre génie de service, a évidemment trouvé LA parade... contre les bobos de son disciple Basile, il invente la santé par les plantes. S'il n'a plus de sous, il en gagne en élevant des escargots : l'héliciculture que cela s'appelle ! Au rayon de ses créations, on ajoutera le plus long tuyau du monde, le traducteur de langages extraterrestres, la lutte contre les «POP».

    Avec ce 35ème album, on fête les 30 ans de la création du personnage : bon anniversaire, cher Monsieur Léonard !

  • Qu'est-ce qui est plus intelligent qu'un génie, fut-il suprêmement supérieur ? Plusieurs génies, pardi En l'occurrence, ils ne seront pas trop de quatre pour aider Léonard à vaincre l'énigme de la page 13, mystérieusement absente de son grimoire. Une misérable page, tenir tête au plus grand cerveau des siècles passés, présents et à venir ? Impensable ! Ni une, ni deux, voilà Léonard et son fidèle Basile en route vers Venise, à la recherche des descendants de l'auteur du grimoire, tous des génies comme il se doit. L'occasion pour Basile de constater que ses collègues sont tous aussi mal lotis que lui. Mais l'internationale des disciples n'est pas encore pour aujourd'hui ! Elle attendra la fameuse page 13, quelques voyages dans le futur, bien des coups, blessures et autres déflagrations dignes des meilleurs Tex Avery.

empty